Wat Duang Di วัดดวงดี

Dans une ruelle au centre-ville de Chiang Mai, le Wat Duang Di passerait presque inaperçu.

Pour cette raison, il fait partie de ses nombreux monastères confidentiels et donc peu fréquentés par les touristes.

Dans un espace confiné qui ne facilite pas les photos, le Wat Duang Di accueille un magnifique Viharn, un Ubosot discret, un stupa blanc et une bibliothèque atypique.

Outre des rénovations au cours des dernières années, le Viharn et ses décorations doivent leur physionomie actuelle à la réfection complète du monastère au début du XIXe siècle, sous l’injonction du monarque local Thammalangka (พระยาธรรมลังกา).

Face à l’entrée du Viharn, vous apprécierez le travail des artisans pour sculpter le bois, puis le dorer, au niveau du fronton, ainsi que le motif au dessus de la porte d’entrée.

Wat Duang Di

Le Viharn et son fronton doré

วัดดวงดี

A l’intérieur, l’autel est composé de plusieurs bouddhas, tous relativement différent à part trois d’entre-deux. Le plus sacré porte d’ailleurs le nom du temple : Luang Po Duang Di (หลวงพ่อดวงดี).

Sachant que Duang Di peut se traduire par bonne chance ou bon destin, vous comprendrez aisément qu’il soit populaire pour les locaux de venir prendre refuge devant cette statue sacrée, à priori celle placée au centre mais sans certitudes.

Wat Duang Di

หลวงพ่อดวงดี

Outre le bouddha des lieux, prenez le temps d’observer la charpente apparente et ses lustres pendants.

Un dernier détail sont les fenêtres noires, constamment ouvertes aux vents mais munies de balustres en bois pour prévenir toute intrusion. On retrouve le même élément architectural dans l’Ubosot, juste à côté.

Wat Duang Di

Charpente du Viharn

วัดดวงดี

L’Ubosot sur la gauche

Précédant l’Ubosot, la belle bibliothèque du Wat Duang Di accueille les écritures sacrées, le Tripitaka, ou Phra Trai Pidok (พระไตรปิฎก) en thaïlandais, connu aussi sous le nom de Trois corbeilles en français.

Sur l’extérieur, cette bibliothèque se distingue par sa forme carré et par ses nombreux bas-reliefs en stuc.

A l’opposé du monastère, à l’arrière du Viharn, le stupa de style Lanna est blanc par sa couleur, doré sur sa pointe finale et de forme carré au niveau de sa base où siège quatre éléphants placés à chaque angle de la structure.

Wat Duang Di

La bibliothèque

Wat Duang Di

Stupa blanc de style Lanna

Coordonnées GPS: N 18°47’22 E 98°59’19

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดป้านปิงวัดลอยเคราะห์