Wat Chedi Liam วัดเจดีย์เหลี่ยม

La cité de Wiang Kum Kam (เวียงกุมกาม) fut fondée par le roi Mengrai le Grand aux alentours des années 1286-1288, avant qu’elle ne soit délaissée à cause d’inondations successives au profit de la ville actuelle de Chiang Mai.

Mengrai s’installa à Wiang Kum Kam à la suite de sa victoire contre le royaume môn d’Haripunchai, dont l’épicentre était Lamphun.

Parmi la quarantaine de monuments et vestiges que comptent cette cité historique, le Chedi du Wat Chedi Liam est le plus emblématique.

Par son style, ce Chedi peut être perçu comme une persistance de la culture et de l’architecture haripunchai dans les premières décennies du Royaume de Lanna.

Sur un plan carré et s’élevant telle une pyramide, la structure est quadrillée de niches sur ses quatre côtés, chacune hébergeant une statuette du Bouddha.

Ayant été restaurés au début du XXe siècle par des Birmans, les ornements et surtout les statues diffèrent de celles d’un stupa de la même période à Lamphun, à découvrir au Wat Chamathevi (วัดจามเทวี).

Wat Chedi Liam

Wat Chedi Liam

Le Wat Chedi Liam est un monastère actif. Signe de cette vitalité, les touristes sont nombreux à visiter le Viharn placé sur le même axe que le Chedi.

Coloré, la salle présente des peintures illustrant la vie du Bouddha sur la gauche, et son ultime vie antérieure sur la droite.

L’Ubosot discret est quant à lui placé à côté du Viharn.

วัดเจดีย์เหลี่ยม

Wat Chedi Liam

Dans le Viharn

Wat Chedi Liam

Wat Chedi Liam

Wat Chedi Liam

Salle d’ordination au premier plan

Coordonnées GPS: N 18°45’14 E 98°59’44

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดปราสาท เชียงใหม่วัดร่ำเปิง