Wat Tapon Yai วัดตะปอนใหญ่

Le Wat Tapon Yaï est le monastère bouddhiste d’un village au sud de la ville de Chanthaburi, sur la route de Trat.

Son intérêt majeur est d’abriter un vieil Ubosot, devenu depuis un Viharn, dont les origines remontent au début du XIXe siècle, ce qui s’avère rare dans la région.

La structure de l’édifice, relativement simple, ressemble par certains aspects, essentiellement son ancienneté, à celle du Wat Thong Thua (วัดทองทั่ว), quelques kilomètres plus au nord.

L’intérieur abrite un bouddha sacré mais ce Viharn n’est pas tous les jours accessible. Pour espérer trouver porte ouverte, mieux vaut s’y déplacer le week-end ou lors d’une journée Wan Phra (วันพระ​), c’est-à-dire une journée consacrée au Bouddha.

Aux côtés de ce Viharn, le nouvel Ubosot est atypique puisqu’il est constitué à partir de pierre de latérite, à l’instar de certains vestiges khmers en Isan ou encore dans le Parc historique de Kamphaeng Phet.

Mis à part cette singularité, le style architectural classique de la structure correspond aux Ubosot édifiés dans la deuxième partie du XXe siècle.

Le vieux Viharn

Le vieux Viharn

Ubosot moderne édifié en latérite

Ubosot moderne édifié en latérite

Cloche du temple

Coordonnées GPS: N 12°28’38 E102°10’37

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดทองทั่ววัดเขตร์นาบุญญาราม