Wat Pa Sut Khet Daen Siam วัดป่าสุดเขตแดนสยาม

Comme son nom le suggère, le Wat Pa Sut Khet Daen Siam, littéralement le temple de la forêt à la bordure du Siam, est l’un des monastères les plus excentrés de la région Isan, l’un des plus éloignés de la capitale, précisément 750 km par la route jusqu’à l’avenue Sukhumvit à Bangkok.

Logé en bordure du Mékong, à une dizaine de kilomètres à l’ouest de la capitale provinciale Bueng Kan, ce temple était en chantier à mon passage en octobre 2017. L’Ubosot était en construction alors que la rive du fleuve recevait une cure de rajeunissement afin de la consolider.

Fleuve Mékong

Face au temple, le Laos

Étant un temple de la forêt, un Wat Pa, une partie consacrée à la méditation s’étend au cœur d’un parc boisé.

Le Viharn quant à lui venait d’être achevé.

Bien qu’éloigné de Bangkok, ce Viharn immense est dans un registre architectural empreint de l’influence des pleines centrales thaïlandaises. Si les abords et les finitions n’étaient pas encore achevés à mon passage, l’intérieur l’était déjà dans les grandes lignes.

Cette vaste salle est délimitée par des piliers ornés de miroirs et un plafond en bois.

Wat Pa Sut Khet Daen Siam

Le Bouddha face à cinq disciples

Wat Pa Sut Khet Daen Siam

Le Viharn, décoré à l’aide de miroirs

Le socle argenté accueille trois statues principales, chacune dans un style différent.

Par exemple, celle à droite lorsqu’on les observe de face rappelle le style Lan Xang et notamment les nombreux bouddhas hébergés dans les temples de Nong Khai, alors que celle sur la gauche s’inspire du style de Sukhothai.

Quant à la statue principale, au centre, son style singulier rappelle les bouddhas de style Chiang Saen et leur proéminence crânienne, appelée ushnisha, en forme de bouton de lotus.

Wat Pa Sut Khet Daen Siam

Les trois bouddhas, chacun dans un style différent

Coordonnées GPS: N 18°24’5 E103°35’30

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดสว่างอารมณ์ ปากคาดวัดโพธาราม ท่าไคร้