Wat Phraya Suren วัดพระยาสุเรนทร์

Le Wat Phraya Suren est un temple populaire dans la partie nord de la capitale.

Situé à la jonction de plusieurs canaux, les lieux s’animent chaque week-end grâce à un marché, avec ces nombreux stands de nourriture et ses restaurants flottants, un lieu idéal pour découvrir le mode de vie décontracté des Thaïlandais le temps d’un repas.

Wat Phraya Suren

Marché sur le canal

Wat Phraya Suren

Il ouvre le week-end

Phraya Suren

Ce temple officiellement établi en 1888 doit son nom au dénommé Phraya Suren (พระยาสุเรนทร์), le descendant d’une famille de haut rang originaire du Sri Lanka. Phra Suren est décédé en 1909 à l’âge de 53 ans.

Ayant vécu à l’époque du roi Chulalongkorn (1853 – 1910), il occupait déjà des postes importants avant l’âge de vingt ans à en croire un panneau informatif. Pour son engagement et services rendus au royaume, il fut maintes fois honoré.

Selon le récit inscrit sur la plaque informative, Phraya Suren réalisa des tablettes votives alors qu’il était moine novice. Certaines furent données et d’autres abritées sous le stupa.

Bien plus tard, certaines furent distribuées aux soldats pour les soutenir moralement au moment de la seconde guerre mondiale. Finalement, en 1969, plusieurs furent découvertes sous l’effigie du bouddha principal.

Ces tablettes votives sont appelées Somdej Bung Phraya Suren (สมเด็จบึงพระยาสุเรนทร์). Elles possèdent de nos jours une grande valeur spirituelle, et accessoirement financière.

Moine et Baby Buddha

Le monastère à proprement parler est original par sa disposition. Il y a d’abord cet immense Chedi (stupa) blanc à la circonférence de plusieurs dizaines de mètres à sa base.

Par son envergure, il est visible à plusieurs centaines de mètres à la ronde, bien avant l’entrée du monastère de ce quartier périurbain.

วัดพระยาสุเรนทร์

L’immense stupa blanc

Près de la porte d’enceinte du complexe, un visage géant marque le commencent d’une représentation du moine Luang Pu Thuat (หลวงปู่ทวด).

Les travaux en étaient à leurs débuts à mon passage fin 2016. Ils devraient donc être maintenant terminés.

Luang Pu Tuat

Visage du moine Luang Pu Thuat

Proche de ce moine, de manière anachronique, un baby bouddha géant, c’est-à-dire une statue géante du Bouddha représenté enfant, se tient droit comme un i.

Baby Buddha

Baby Buddha

Salle d’ordination blanche

L’Ubosot isolé par un cloitre, de facture ancienne mais restauré, est simple et sans décorations excessives.

Seuls les murs du cloître qui l’entourent possèdent de belles peintures d’environ cinq mètres sur deux.

Ces fresques colorées retracent autant l’histoire particulière de ce temple, et donc de Phraya Suren, que certains moments clés de la vie de Siddhârtha Gautama, le Bouddha historique.

Wat Phraya Suren

Salle d’ordination

Wat Phraya Suren

Peinture du temple dans le cloitre

พระยาสุเรนทร์

Phraya Suren (พระยาสุเรนทร์)

Peinture Loy Krathong

Wat Phraya Suren

Coordonnées GPS: N 13°52’27 E100°41’11

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดบุคคโล