Wat Sakae Ayutthaya วัดสะแก อยุธยา

Bordant le canal Khao Mao, le Wat Sakae fait partie de ces temples célèbres proche d’Ayutthaya mais dont les touristes ne soupçonnent pas l’existence.

Ce monastère doit sa renommée à son ancien abbé en chef, nommé Luang Pu Du (หลวงปู่ดู่).

Décédé en 1990, Luang Pu Du était apprécié pour la qualité de ses enseignements du Dharma. Il est d’ailleurs considéré comme un arhat, un saint bouddhiste, le stade ultime avant celui de bouddhéité, raison pour laquelle sa mémoire perdure de nos jours.

Un Viharn faisant office de musée, ouvert uniquement le week-end, lui est d’ailleurs dédié. Ce musée est aisément reconnaissable à l’effigie du bonze précédant l’entrée.

Cet édifice est par ailleurs un bel exemple du mélange de l’architecture thaïe traditionnelle et contemporaine, lui donnant une certaine classe avec sa toiture à trois niveaux.

Wat Sakae

Le Viharn faisant office de musée en l’honneur du moine révéré

หลวงปู่ดู่

L’effigie de Luang Pu Du (หลวงปู่ดู่)

A l’opposé de ce musée, près du stupa doré et des magnifiques Sala en bois, vous remarquerez que la salle d’ordination (Ubosot) fut édifiée en marbre.

วัดสะแก

Les Sala en bois

Wat Sakae

Une niche du stupa scintillant

Wat Sakae

L’Ubosot en marbre

Distinct des temples et des ruines du centre-ville d’Ayutthaya, le Wat Sakae est intéressant à visiter pour en apprendre davantage, non pas sur les temples, mais sur le bouddhisme tel qu’il est pratiqué en Thaïlande, et notamment dans les plaines centrales.

Coordonnées GPS: N 14°21’34 E100°37’44

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดตึก อยุธยาวัดบางกะจะ อยุธยา