Wat Nang Kui วัดนางกุย

Voisin du Wat Bang Kacha (วัดบางกะจะ) et logé entre un hameau et le fleuve Chao Phraya au sud de l’île historique d’Ayutthaya, le Wat Nang Kui est logiquement un temple historique de la ville.

Il fut fondé lorsque Ayutthaya était la capitale du royaume sous l’impulsion d’une dame nommée Nang Kui (นางกุย), d’où le nom du monastère.

Fleuve Ayutthaya

Fleuve Chao Phraya à l’arrière du temple

Wat Nang Kui

L’Ubosot, quelques stupas et Prang, tous isolés par un mur d’enceinte, ont été restaurés mais leur caractère ancien perdure.

Cette salle d’ordination pourvue de reliefs en stuc sur le fronton abrite des reliques sacrées et plusieurs statues, surtout des répliques, alors que le bouddha principal trône au dessus de l’assemblée.

Wat Nang Kui

Ubosot et vestiges de stupas

Wat Nang Kui

วัดนางกุย

L’aspect le plus sacré des lieux se concentre davantage vers deux autres statues, chacune abritée dans un pavillon en son honneur.

La plus célèbre est un bouddha nommé Luang Po Yim (หลวงพ่อยิ้ม), soit le bouddha souriant.

Comme cela ne fait aucun doute en l’observant, il doit son surnom à sa bouche grande ouverte. D’après la croyance locale, Luang Po Yim est responsable de miracles, d’où son caractère sacré.

หลวงพ่อยิ้ม

Luang Po Yim (หลวงพ่อยิ้ม), le bouddha souriant

La deuxième statue emblématique du Wat Nang Kui est une représentation de Mae Takhian (แม่ตะเคียน), un esprit vivant dans l’arbre du même nom (Takhian Thong en thaïlandais (ตะเคียนทอง), ou Hopea odorata selon son nom binominal).

Nang Mae Takhian fut donc sculptée dans un Takhian Thong provenant de l’enceinte du monastère. Ancien de quatre siècles, l’arbre était tombé en décrépitude.

แม่ตะเคียน

Réprésentation de Mae Takhian (แม่ตะเคียน)

Coordonnées GPS: N 14°20’47 E100°34’25

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดมหาสมันวัดนางคำ