Wat Tung Sawang Chaiyaphum วัดทุ่งสว่างชัยภูมิ

Le Wat Tung Sawang Chaiyaphum est aujourd’hui entouré par la ville de Yasothon qui ne cesse de s’agrandir.

Ses origines remontent au début du XIXe siècle, plus précisément aux alentours de 1825 au moment où l’armée Royale est venue, ici-même, effectuer une cérémonie de guerre ancestrale avant d’aller défier le Royaume de Vientiane, capitale du Laos actuel.

Après la victoire, le dénommé Phraya Ratchasupawadi (พระยา​ราชสุภาวดี​) est revenu à l’endroit de la cérémonie et il fit construire un Chedi, en photo en haut de cette page. Encore aujourd’hui, il trône au centre du monastère qui s’est développé autour avec le temps.

Ce Chedi est relativement différent de ceux que l’on rencontre habituellement dans cette région par son style et sa couleur. De base carré, il héberge une pièce accessible où sont disposés plusieurs statues. Elle sert essentiellement comme lieu de mémoire, pour prier ou faire des offrandes.

Wat Tung Sawang Chaiyaphum

Au cœur du stupa

Wat Tung Sawang Chaiyaphum

Sur l’extérieur, la structure du stupa se poursuit vers le haut à travers plusieurs pointes entourant la pointe finale, d’une forme similaire au célèbre Phrathat Phanom (พระธาตุพนม), le stupa le plus sacré de la région Isan.

Wat Tung Sawang Chaiyaphum

Ubosot moderne

Wat Tung Sawang Chaiyaphum

Demi-relief sur le fronton de l’Ubosot

Coordonnées GPS: N 15°47’52 E104°08’56

Temples à découvrir

Commentaires

*

ศาลเจ้าหลักเมือง ยโสธรพระธาตุก่องข้าวน้อย