Wat Ku Chan วัดกู่จาน

A l’extrémité d’un village à trente kilomètres au nord-est de la capitale provinciale Yasothon, autant dire relativement isolé en Isan, le Wat Ku Chan est un monastère renommé dans la région pour son Phrathat (พระธาตุ), soit son stupa abritant des reliques.

Comme beaucoup d’autres stupas historiques en Isan, il est de base carré et sa partie supérieure prend la forme d’un bouton de lotus.

Par son style, il se rapproche du Phrathat Phanom, le stupa emblématique de la province de Nakhon Phanom.

S’élevant à une quinzaine de mètres, la structure comporte toutefois peu d’éléments décoratifs.

Wat Ku Chan

Ubosot moderne

Phrathat Ku Chan

Ce stupa est entouré par un mur d’enceinte ponctué d’effigies du Bouddha sur sa base.

Lieu sacré, pour s’en approcher, il est nécessaire de se déchausser au niveau du mur.

Wat Ku Chan

Vestiges et singes

Bon à savoir, près du Wat Ku Chan et du village attenant, en prenant la direction du nord, une forêt héberge des singes vivant en liberté, une rencontre suffisamment rare en Isan pour être soulignée.

Dans la continuité immédiate de cette forêt, au milieu d’une clairière, vous pourrez découvrir des vestiges d’un temple khmer du nom de Ku Ban Ngiu (กู่บ้านงิ้ว).

Il n’en reste toutefois plus grand-chose, si ce n’est quelques briques en latérite éparpillées entre les arbres.

Coordonnées GPS: N 15°40’33 E104°22’57

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดสระไตรนุรักษ์โบสถ์คริสต์บ้านซ่งแย้