Wat Don Sak วัดดอนสัก

Proche de la capitale provinciale Uttaradit, à la lisière de la pittoresque bourgade de Muang Lap Lae (เมืองลับแล) qui s’étend sur plusieurs kilomètres jusqu’à la cascade de Mae Plu (น้ำตกแม่พูล), le Wat Don Sak est un temple calme et serein, logé au milieu d’arbres centenaires.

Étant placé au milieu de cette végétation luxuriante, il est presque naturel que la plupart des édifices du monastère soient en bois, dont les Kuti (กุฏิ), soit les habitations des moines, ainsi que les Sala (ศาลา), les lieux de vie et d’enseignements.

L’Ubosot et le Viharn sont quant à eux abrités au fond du parc boisé, dans la direction nord-est.

La salle d'ordination (Ubosot)

La salle d’ordination (Ubosot)

Le Viharn au milieu de la végétation

Le Viharn au milieu de la végétation

Malheureusement souvent fermé, le Viharn reste particulièrement intéressant pour ses bas-reliefs en bois que l’on retrouve sur les portes et les gables.

Ces derniers justement, de chaque côté, que cela soit le gable principal ou les latéraux, représentent essentiellement la nature ou des personnages issus de la cosmologie bouddhique.

Gable annexe du Viharn

Gable annexe du Viharn

Mais la raison principale de la renommée de ce Viharn est son ancienne porte en bois.

D’une envergure de plus de trois mètres de haut et entièrement sculptée, elle représente des feuilles de vignes entremêlées, un mélange qui semble n’en plus finir, un magnifique exemple du travail ancestral du bois dans cette province méconnue.

Le Viharn et sa porte en bois

Le Viharn et sa porte en bois

La célèbre porte

Feuilles de vignes sculptées

Détail de la porte en bois

Coordonnées GPS: N 17°39’38 E100°1’48

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดกลาง อุตรดิตถ์วัดท้องลับแล