Wat Mani Wanaram วัดมณีวนาราม

Le Wat Mani Wanaram, anciennement connu sous le nom de Wat Pa Noi (วัดป่าน้อย), est situé entre le Wat Maha Wanaram (วัดมหาวนาราม) et le Wat Thung Si Muang (วัดทุ่งศรีเมือง), au centre-ville d’Ubon Ratchathani.

Temple historique, le Wat Mani Wanaram possède plusieurs édifices et bouddhas d’intérêts.

bouddha en grenat

Celui assurant la renommée du monastère est un bouddha nommé Phra Kaeo Komen (พระ​แก้ว​โกเมน​). Cette statue ayant une dimension sacrée, elle bénéficie de son propre bâtiment, logiquement nommé Ho Phra Kaeo Komen (หอ​พระ​แก้ว​โกเมน​).

Immense édifice moderne aux tons blancs et dorés, le Ho Phra Kaeo Komen met discrètement à l’honneur le bouddha dont il porte le nom.

Au fond de la vaste salle, un pavillon doré abrite un bouddha paré de couleur foncé. S’il s’agit d’une belle statue, il ne s’agit pas de Phra Kaeo Komen.

En réalité, l’original est une minuscule statuette placée près du sommet de ce pavillon doré.

Son nom et sa couleur font directement référence à la pierre précieuse dans laquelle elle fut sculptée, Komen en thaïlandais (โกเมน​), soit du grenat.

หอ​พระ​แก้ว​โกเมน​

édifice accueillant la statuette sacrée

วัดมณีวนาราม

Wat Mani Wanaram

Réplique du bouddha sacré (l’original est au dessus)

พระ​แก้ว​โกเมน​

Bien dissimulé, le minuscule bouddha en grenat

Ce qui est frappant est la disproportion de cet édifice en l’honneur d’une statuette mesurant à peine quelques centimètres.

L’intérêt du Wat Mani Wanaram est loin de se limiter à ce bouddha puisque l’Ubosot moderne héberge un autre bouddha sacré, du nom Phra Chao Yim (พระเจ้า​ยิ้ม), soit le bouddha souriant.

Cette statue date quant à elle des origines de ce monastère, sous le règne de Rama III, soit dans la première partie du XIXe siècle.

Wat Mani Wanaram

Salle d’ordination moderne

พระเจ้า​ยิ้ม

Phra Chao Yim (พระเจ้า​ยิ้ม), le bouddha souriant

Maisonnettes en bois

Une fois n’est pas coutume, un autre lieu à découvrir sont les Kuti des moines, c’est-à-dire leur lieu d’habitation. Bien qu’elles ne soient plus utilisées par la communauté monastique, trois Kuti historiques du Wat Mani Wanaram ont été restaurées.

La plus originale des trois fut autrefois la Kuti du premier abbé en chef du monastère. Elle est aujourd’hui connue sous le nom de Kuti Daeng (กุฏิแดง), soit de maisonnette rouge.

Joliment restauré avec ses multiples couleurs, cet édifice en bois fait dorénavant office de musée. Vous y découvrirez de superbes commodes et bibliothèques laquées, ou encore des manuscrits de la tradition bouddhiste.

กุฏิแดง

Kuti Daeng (กุฏิแดง), la maisonnette rouge

Wat Mani Wanaram

Dans la maisonnette rouge

Wat Mani Wanaram

Wat Mani Wanaram

Commode laquée

Respectivement nommées Kuti Yai (กุฏิ​ใหญ่) et Kuti Dhammarato (กุฏิ​ธรรม​ระโต), les deux autres Kuti sont moins colorées.

Elles sont néanmoins dans un registre similaire à la Kuti Daeng car elles ont été reconverties en musée, exposant antiquités et statues.

Coordonnées GPS: N 15°13’54 E104°51’43

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดอูบมุงวัดราษฎร์ประดิษฐ์