Wat Luang Ubon Ratchathani วัดหลวง อุบลราชธานี

Surplombant la rivière Mun (แม่น้ำมูล) à Ubon Ratchathani, le Wat Luang est l’un des plus beaux temples de la ville.

Il est même considéré comme le premier monastère fondé lorsque la ville a enclenché son développement à la fin du XVIIIe siècle.

On pénètre dans l’enceinte depuis le portail côté nord, ou bien directement depuis la rue longeant la rivière côté sud.

Ce dernier passage est plus intéressant grâce à la présence rassurante, ou terrifiante, d’immenses Nagas.

Wat Luang Ubon Ratchathani

Entrée du temple côté nord

Ubon Ratchathani

Entrée depuis le côté sud

Rivière Mun

La rivière Mun

Parc près de la rivière

Depuis la rivière, le court escalier vous mène à un sanctuaire rouge aux accents chinois, puis à l’Ubosot et au Viharn, positionnés côte à côte près d’un espace vert.

Sanctuaire chinois dans l’enceinte du temple

L’Ubosot, consacré en 1987, est très fin par sa largeur.

Il héberge deux statues, dont l’imposant bouddha doré au premier plan. Ce dernier se veut en réalité une réplique d’une statuette dissimulée près du plafond.

Ubosot

Wat Luang Ubon Ratchathani

Cette réplique en version géante est originale par son visage et ses membres épais, mais surtout par son ushnisha sous forme de flamme, haute de plusieurs décimètres et ornée de pierres semi-précieuses.

Wat Luang Ubon Ratchathani

Le bouddha Phra Chao Yai Ong Luang

Le Viharn jouxtant l’Ubosot est un édifice en bois similaire à une Sala Kan Parian.

Viharn en bois accueillant le bouddha sacré

À l’image de la salle d’ordination, ce pavillon abrite un superbe bouddha nommé Phra Chao Yai Ong Luang (พระเจ้าใหญ่องค์หลวง).

Sa caractéristique est d’être un mélange entre l’art lao et l’art des plaines centrales (Ayutthaya, Phitsnaulok, Bangkok).

Wat Luang Ubon Ratchathani

Phra Chao Yai Ong Luang (พระเจ้าใหญ่องค์หลวง) en 2017

Phra Chao Yai Ong Luang fut confectionné en l’année 2324 du calendrier thaïlandais, soit en 1781, c’est à dire une année seulement avant le sacre du premier roi de la dynastie Chakri, Rama I.

Comme le montre les photos, entre 2017 et 2019, le pavillon ainsi que le bouddha furent légèrement restaurés.

พระเจ้าใหญ่องค์หลวง

Le même bouddha en 2019

Par son style, son envergure et son ancienneté, Phra Chao Yai Ong Luang ressemble beaucoup à Phra Chao Yai In Plaeng (พระเจ้าใหญ่อินทร์แปลง), un autre bouddha emblématique d’Ubon Ratchathani, à contempler au Wat Maha Wanaram (วัดมหาวนาราม).

Coordonnées GPS : N 15°13’28 E104°51’36

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดกลาง อุบลราชธานี