Wat Khao Di Salak วัดเขาดีสลัก

Le Wat Khao Di Salak est situé à l’ouest de la province de Suphanburi, dans le district d’U-Thong (อำเภออู่ทอง).

Ce monastère peut être décomposé en deux zones. Il y a d’abord la partie basse où siègent quelques édifices religieux et les lieux de vie des moines.

Plus intéressant, des bas-reliefs imitent le style de Dvâravatî. Ce choix n’est pas un hasard car la ville d’U-Thong était un centre reconnu de la civilisation de Dvâravatî.

Ces 18 bas-reliefs illustrent des étapes clés de la vie du Bouddha, de sa naissance à la dispersion de ses cendres à la suite de son grand parinirvana.

Bas-relief évoquant les instants de vie du Bouddha

Escalier au milieu des bambous

Depuis cette zone, un escalier à travers la végétation permet d’accéder à l’empreinte sacrée.

Autre option, vous pouvez emprunter la route. Toutefois, vous manqueriez l’escalier tracée au milieu des bambous. L’endroit est de toute beauté à la bonne saison. On se croirait au Japon.

Accès au sommet de la colline par la route

Ou bien par l’escalier

วัดเขาดีสลัก

Wat Khao Di Salak

Empreinte sacrée

Une fois l’escalier vaincu, la fameuse empreinte est abritée dans un Montop. Elle présente les 108 signes auspicieux associés au Bouddha.

Selon le panneau informatif, cette empreinte sculptée dans un bloc de grès daterait de la fin période de Dvâravatî, au XIe ou XIIe siècle.

Le temple fut rénové et le Montop construit dans les années 90 grâce au concours d’un ancien premier ministre originaire de la province de Suphanburi, Banhan Sinlapa-Acha (บรรหาร ศิลปอาชา).

Wat Khao Di Salak

Montop préservant l’empreinte du Bouddha

Empreinte sacrée du Bouddha

Depuis la plateforme du Montop, le panorama est magnifique par beau temps sur la plaine et ses rizières.

Si vous en voulez encore plus, un escalier monte vers un stupa positionné plus haut sur la colline.

U-Thong District

Coordonnées GPS : N 14°28’18 E99°51’50

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดสนามชัย