Wat Si Bung Bun วัดศรีบึงบูรพ์

Situé aux confins nord-ouest de la province de Sisaket, face à un méandre de la rivière Mun (แม่น้ำมูล), le Wat Si Bung Bun est un monastère étonnant de la région Isan.

Dès l’immense arche d’entrée, ce temple affiche des influences néo-khmères qui se retrouvent sur plusieurs édifices secondaires.

Wat Si Bung Bun

Portail d’entrée de style néo-khmer

Mun River

Rivière Mun devant le temple

C’est pourtant par l’architecture de son Ubosot que le Wat Si Bung Bun se démarque parmi tous les temples de la province.

En premier lieu, il se caractérise par son orientation, car si la majorité des Ubosot sont orientés vers l’est, c’est le contraire dans ce cas précis puisque il est orienté plein ouest.

Le résultat est qu’en arrivant sur place à neuf heures du matin, le contre-jour était fort et les photos illustrent assez mal l’endroit.

Si vous souhaitez faire de jolies photos avec une lumière arrosant l’édifice, mieux vaut donc ne pas arriver sur place avant le milieu d’après-midi.

Face à la rivière, la majestueuse entrée de cet Ubosot aux reflets dorés est bordée par d’immenses serpents protecteurs à plusieurs têtes, des Nagas.

Wat Si Bung Bun

Salle d’ordination (Ubosot)

Wat Si Bung Bun

Wat Si Bung Bun

วัดศรีบึงบูรพ์

Wat Si Bung Bun

La salle abrite un beau bouddha qui n’est autre qu’une réplique, presque à l’identique, du célèbre bouddha de Phitsanulok nommé Phra Phuttha Chinnarat (พระพุทธชินราช), l’un des plus bels exemples de l’art de sukhothai.

Wat Si Bung Bun

Réplique du bouddha Phra Phuttha Chinnarat

พระพุทธชินราชจำลอง

Sur les murs latéraux, les peintures, sous formes de larges tableaux, illustrent les Totchat Chadok (ทศชาติชาดก), c’est-à-dire les dix dernières vies antérieures du Bouddha.

Wat Si Bung Bun

Illustration de deux vies antérieures du Bouddha

Coordonnées GPS: N 15°20’33 E104°3’19

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเขียนบูรพารามวัดไพรพัฒนา