Wat Nong Takhian วัดหนองตะเคียน

À une vingtaine de kilomètres au sud-est de la capitale provinciale Sisaket, le Wat Nong Takhian borde un village entouré par des rizières.

Ce monastère se distingue pour son Viharn positionné à l’arrière du complexe, près des champs. Il fut bâti en 2005.

La structure blanche s’élève en hauteur, à tel point que l’on pourrait la confondre avec un Chedi. L’édifice est par ailleurs précédé par des piliers supportant des roues du Dharma, formant un alignement photogénique.

Wat Nong Takhian

Wat Nong Takhian

À l’intérieur, la décoration est sobre et l’autel accueille cinq bouddhas, dont quatre en position debout. Le cinquième est paré des habits royaux.

Nommé Luang Po Si Thandhon (หลวงพ่อ​สีทันดร​), ce bouddha se veut une représentation de Maitreya, le Bouddha dit du futur.

Luang Po Si Thandhon (หลวงพ่อ​สีทันดร​)

Outre un bassin accueillant une statue de Guanyin, le Wat Nong Takhian présente 28 bouddhas identiques au milieu d’un pré.

Ce nombre précis n’est pas dû au hasard puisque ces statues représentent les 27 Bouddhas du passé, plus le Bouddha historique, Siddartha Gautama.

Assemblée des 28 bouddhas

Wat Nong Takhian

Guanyin sur son bassin

Coordonnées GPS : N 14°59’12 E104°25’4

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดป่ามหาเจดีย์แก้ว