Wat Satthatham วัดศรัทธาธรรม

Le Wat Satthatham est un temple atypique dans la province de Samut Songkhram.

Il est situé près de l’embouchure du fleuve Mae Klong (แม่น้ำแม่กลอง), celui-là même qui traverse les provinces de Kanchanaburi et Ratchaburi.

Wat Satthatham peut se traduire par temple (Wat) de la foi (Sattha) dans le Dharma (Tham). Fondé par des Môns au début de la période Rattanakosin, il est aussi connu sous le nom de Wat Môn (วัดมอญ).

L’élément central du monastère est un Ubosot légèrement surélevé, l’un des plus originaux du royaume, un secret bien gardé.

De l’extérieur, on remarque une dominance du noir et quelques ornements scintillants préfigurant l’intérieur.

La salle surprend par ses décorations. Les murs sont peints en noirs, mais les silhouettes des personnages furent réalisées en partie à la nacre !

Les reflets contrastent en tout point avec le noir ambiant.

Wat Satthatham

En thaïlandais, cet édifice est nommé Ubosot Mai Sak Thong Fang Muk (อุโบสถไม้สักทองฝังมุก), soit l’Ubosot en teck et perles de nacre.

Les dessins en nacre évoquent des moments clés de la vie du Bouddha sur la partie supérieure des murs.

Plus bas, sous les fenêtres, c’est le Ramakien (รามเกียรติ์) qui est représenté, c’est-à-dire la version thaïlandaise de l’épopée indienne Râmâyana.

Cette utilisation de la nacre s’explique sans doute par le fait que le Wat Satthatham est logé près de l’océan, dans une zone où l’industrie tournée vers la mer est omniprésente.

Le singe Hanuman dans le Ramakien

Les bouddhas des lieux ne passent pas non plus inaperçus puisque le bouddha central s’avère une réplique en plus modeste de Phra Phuttha Chinnarat (พระพุทธชินราช), le bouddha emblématique de Phtisanulok.

La flamme entourant son corps est décorée de la même manière que les ornements de la salle.

Wat Satthatham

Réplique du bouddha Chinnarat

Coordonnées GPS : N 13°22’42 E 99°59’40

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดอัมพวาเจติยาราม