Wat Khok Kham วัดโคกขาม

A dix kilomètres à l’est de Samut Sakhon, le Wat Khok Kham se reconnait à son vieil Ubosot datant de la fin de la période Ayutthaya, soit du XVIIIe siècle.

S’il existe une partie moderne, la partie ancienne de ce monastère est située au sud, à l’écart des autres édifices.

L’Ubosot historique et deux stupas en briques sont concentrés à l’intérieur d’un mur d’enceinte.

Sur sa façade extérieure, cette salle d’ordination possède quatre colonnes parallèles formant le porche d’entrée, donnant à la structure son air massif.

Wat Khok Kham

Les deux stupas et l’Ubosot historique

A l’intérieur, il s’y dégage une atmosphère surannée qui ne se retrouve que dans ces temples anciens et peu fréquentés du royaume. En d’autres termes, malgré sa sobriété apparente, cet intérieur à du caractère.

Plusieurs statues disposées sur un vaste promontoire sont gardées jour et nuit par un gardien.

La statue la plus précieuse est au centre. Elle se reconnait à son corps noir et son visage dorée. Nommée Luang Po Pu (หลวงพ่อ​ปู่​), elle est ancienne d’environ trois siècles.

Wat Khok Kham

Luang Po Pu (หลวงพ่อ​ปู่​)

Au centre, le bouddha sacré nommé Luang Po Pu (หลวงพ่อ​ปู่​)

Wat Khok Kham

Coordonnées GPS: N 13°34’6 E100°20’35

Temples à découvrir

Commentaires

*