Wat Khao Wang Ratchaburi วัดเขาวัง ราชบุรี

Isolé au sommet d’une colline à l’ouest de la ville de Ratchaburi, le Wat Khao Wang ressemble par certains aspects à son cousin de la même province, le Wat Nong Hoi (วัดหนองหอย), quoiqu’en version plus modeste.

A l’échelle de la province, ce temple est réputé pour la méditation. A mon passage, plusieurs dizaines de Thaïlandais effectuaient d’ailleurs une retraite méditative.

Autrefois un palace érigé par le roi Chulalongkorn (Rama V), les différents bâtiments du monastère épousent l’ensemble de la colline, sur différents niveaux.

La majorité des édifices sont néanmoins postérieurs au règne de Chulalongkorn (1853 – 1910), soit âgés d’une centaine d’années ou moins.

L’Ubosot traduit bien l’architecture de la première partie du XXe siècle, avec son fronton scintillant, son intérieur sobre, et sa niche au fond de la salle où siège le bouddha principal.

Wat Khao Wang Ratchaburi

Ubosot et son bouddha

Wat Khao Wang Ratchaburi

A la suite de l’Ubosot est placé un Chedi, puis un Viharn renvoyant davantage encore à l’architecture du début du XXe siècle, avec son intérieur de style quasi-européen.

Wat Khao Wang Ratchaburi

Chedi à la suite de l’Ubosot

วัดเขาวัง ราชบุรี

Viharn à la suite du Chedi

Wat Khao Wang Ratchaburi

Perpendiculaire au Viharn se tient un long pavillon moderne, lieu privilégié pour méditer.

Revenu près de l’Ubosot, un sanctuaire abrite une dizaine de bouddhas anciens et particulièrement vénérés, alors qu’un panorama dégagé sur Ratchaburi s’offre à vous sur le côté est de la colline, le long de la rambarde.

Wat Khao Wang Ratchaburi

Pavillon propice à la méditation

Wat Khao Wang Ratchaburi

Les bouddhas sacrés

Wat Khao Wang Ratchaburi

Belvédère du temple

Coordonnées GPS: N 13°31’46 E 99°47’41

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดม่วง ราชบุรีวัดหนองบัวหิ่ง