Wat Phai Lom Phetchaburi วัดไผ่ล้อม เพชรบุรี

Comme en témoigne les vestiges du Wat Kamphaeng Laen ou du Wat Mahathat, la ville de Phetchaburi est une ville historique de Thaïlande avec son lot de temple anciens.

Le Wat Phai Lom est l’un de ceux-là, datant de la fin de l’ère Ayutthaya, au XVIIIe siècle. Contrairement à d’autres monastères des environs, celui-ci fut laissé à l’abandon avant d’être légèrement repris en main dans les dernières années pour mieux le conserver.

Malgré tout, il ne reste plus grand-chose, si ce n’est la partie arrière d’un Ubosot, la partie frontale ayant disparue, ce qui signifie que sans le toit métallique ajouté pour protéger la structure, les deux bouddhas restaurés des lieux seraient à l’air libre.

Autour de l’autel principal, on trouve encore plusieurs vielles statues en grès et en brique à moitié détruites.

Deux bouddhas restaurés

Les deux bouddhas restaurés

Statue en grès dans un angle

Statue en grès dans un angle

Au-delà de ces deux statues photogéniques, une deuxième pièce à l’arrière de l’Ubosot est intrigante pour ses nombreux motifs en stuc originaux ayant bien résister aux affres du temps. Quoiqu’en quantité inférieure, on en trouve aussi sur la façade arrière de cette salle d’ordination.

Demi-reliefs en stuc dans la seconde salle de l'Ubosot

Demi-reliefs originaux en stuc dans la seconde salle de l’Ubosot

Demi-relief en stuc

Dans le prolongement immédiat de l’Ubosot, un pavillon abrite un bouddha d’époque nommé Luang Po Paleilaï (หลวงพ่อป่าเลไลยก์), du nom de cette posture où le Bouddha reçoit des offrandes d’un singe et d’un éléphant qui veillèrent sur lui lorsqu’il s’est réfugié dans une forêt, afin de s’éloigner des dissensions dans la communauté monastique naissante.

Luang Po Paleilai (หลวงพ่อป่าเลไลยก์)

Luang Po Paleilai (หลวงพ่อป่าเลไลยก์)

Coordonnées GPS: N 13°6’23 E 99°57’9

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดกุฏิ