Wat Khao Takhrao วัดเขาตะเครา

A une quinzaine de kilomètres au nord-est de Phetchaburi émerge une colline au milieu des rizières et des marais salants.

S’étendant sur plusieurs bâtiments dispersés autour et sur la colline, le Wat Khao Takhrao, près de la bourgade de Ban Laem, est l’un des plus célèbres monastères de la province de Phetchaburi.

Sa renommée n’est pas due à son architecture, à un bonze, ou même à sa longue histoire, mais bel et bien à une statue du Bouddha nommée Luang Po Wat Takhrao (หลวงพ่อ​วัด​ตะเครา), ou Luang Po Thong (หลวงพ่อ​ทอง).

Cette statue légendaire fait partie des cinq statues du Bouddha dont la croyance voudrait qu’à la suite de la chute de la capitale Ayutthaya, à la fin du XVIIIe siècle, elles furent retrouvées flottantes dans différents cours d’eaux autour de Bangkok.

Parmi ces cinq statues, outre Luang Po Wat Takhrao, il y a par exemple Luang Po Sothon (หลวงพ่อโสธร), à Chachoengsao, ou encore Luang Po Ban Laem (หลวงพ่อบ้านแหลม)), à Mae Khlong, dans la province de Samut Songkhram.

Revenu au Wat Khao Takhrao, dans l’Ubosot des lieux, vous découvrez donc Luang Po Wat Takhrao. Dans une ambiance surréaliste où les singes passent leur temps à se chamailler dehors, il trône au centre d’une assemblée de statues.

วัดเขาตะเครา

Ubosot adossé à la colline

Wat Khao Takhrao

Les statues de l’autel

Les visiteurs, par croyance et en guise de mérite, les tapissent chacune de feuilles d’or. Recouvert par plusieurs centimètres d’épaisseur de feuilles dorées, lui déformant complètement le visage, Luang Po Wat Takhrao n’échappe pas à la coutume.

Le seul hic, lorsqu’on ne le sait pas, c’est qu’il y a plusieurs statues de Luang Po Wat Takhrao dispersées dans divers édifices du monastère, sans compter une multitude de répliques dans la province.

Ainsi, ce qui m’a été confirmé par plusieurs personnes sur place, la statue considérée comme véritable, celle qui aurait été repêchée dans le fleuve Phetchaburi, n’est pas celle dans l’Ubosot, bien qu’impressionnante par son aspect.

Luang Po Wat Takhrao (หลวงพ่อ​วัด​ตะเครา)

Réplique de Luang Po Wat Takhrao (หลวงพ่อ​วัด​ตะเครา) dans l’Ubosot

Luang Po Wat Takhrao (หลวงพ่อ​วัด​ตะเครา)

La véritable statue est en effet abritée dans un pavillon discret où se concentrent les visiteurs. Pour la reconnaitre, elle est légèrement recouverte de feuilles d’or et les fidèles prient à ses pieds. Il y a également de nombreux vendeurs d’amulettes et de statuettes dans la même salle.

Luang Po Thong (หลวงพ่อ​ทอง)

Le véritable Luang Po Wat Takhrao

Jouxtant ce pavillon, vous trouvez une autre représentation de Luang Po Wat Takhrao, mais aussi, au fond de la salle, une magnifique statue nommée Luang Po Ngen (หลวงพ่อ​เงิน), soit le bouddha d’argent.

Luang Po Wat Takhrao (หลวงพ่อ​วัด​ตะเครา)

Une autre réplique

Luang Po Ngen (หลวงพ่อ​เงิน)

Luang Po Ngen (หลวงพ่อ​เงิน)

Sur place, vous pouvez également découvrir un imposant Viharn en bois et un stupa historique, positionné au sommet de la colline.

Wat Khao Takhrao

Escalier bleu vers le stupa

Singes à Phetchaburi

La colline accueille de nombreux macaques

Wat Khao Takhrao

Immense Viharn en bois

Coordonnées GPS: N 13°12’59 E 99°56’6

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเกาะแก้วสุทธารามวัดในกลาง