San Lak Muang Phetchabun ศาลหลักเมือง เพชรบูรณ์

En comparaison de tous les Piliers de la cité de Thaïlande, celui de Phetchabun est unique.

Pas tant par son style architectural, quoique original, mais bel et bien car ce sanctuaire abrite une stèle et ses inscriptions provenant de Si Thep,  une ancienne cité dvâravatî, mais également khmère entre le XIe et le XIIe siècle, située au sud de la province.

Cette stèle aurait ainsi été découverte directement dans les ruines de Si Thep, avant d’être transportée à Phetchabun, en 1908.

La stèle historique est aujourd’hui exposée derrière une vitre, dans le pavillon central, ce qui la rend délicate à photographier à cause des nombreux reflets.

San Lak Muang Phetchabun

San Lak Muang Phechabun

La stèle de Si Thep est placée dans le pavillon central

Les fidèles, comme il est de coutume dans les Lak Muang (หลักเมือง), apportent des offrandes au sanctuaire, le cœur spirituel de la ville matérialisé par deux piliers de forme carrés mais pyramides en leur sommet, situés dans les deux pavillons latéraux.

Pilier sacré

L’un des deux piliers sacrés

Si vous passez par ce sanctuaire, il est bon de savoir qu’il est situé à proximité immédiate du Wat Traiphum (วัดไตรภูมิ) et son bouddha sacré, ainsi que du Wat Mahathat (วัดมหาธาตุ).

Coordonnées GPS: N 16°25’15 E101°9’36

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดไตรภูมิ เพชรบูรณ์