Wat Chalo วัดชลอ

Le Wat Chalo est un temple historique dans la province de Nonthaburi. Il est situé à proximité des limites administratives de Bangkok et on peut facilement s’y rendre via la ligne MRT de couleur bleue.

L’idéal est de s’arrêter aux stations Bang O (บางอ้อ) ou Bang Yi Khan (บางยี่ขัน), puis d’emprunter un taxi pour terminer le trajet.

Au bord du canal

Le Wat Chalo fut fondé à la fin de la période Ayutthaya, au XVIIIe siècle, lors du règne du souverain Borommakot (บรมโกศ).

Le panneau informatif du département des Beaux-arts évoque l’année 2275 du calendrier thaïlandais, soit l’année de naissance du banquier Necker et de l’écrivain Beaumarchais, c’est-à-dire 1732.

Avant que les routes n’existent, le temple était situé à un emplacement stratégique, à la confluence de deux canaux, le Khlong Bangkok Noi (คลองบางกอกน้อย) et le Khlong Bang Ruai (คลองบางกรวย).

Une légende locale attribue le nom du monastère à ce carrefour, alors théâtre régulier de collisions à cause du courant. Selon le panneau informatif, Chalo serait un dérivé de l’expression Cha Ro (ช้ารอ) : Cha (lent) Ro (attente).

Bateaux dans l’architecture

On retrouve la thématique de l’eau dans les deux édifices religieux du Wat Chalo.

D’abord l’Ubosot historique, nommé Ubosot Rua Sam Pao (อุโบสถ​เรือ​สำ​เภา). Par sa base incurvée, il laisse penser à une embarcation naviguant sur les flots.

Cette architecture était courante à la fin de la période Ayutthaya. Le Wat Kaeo Fah (วัดแก้วฟ้า) par exemple, un temple à quelques centaines de mètres de là, présente un Ubosot à l’architecture similaire.

Wat Chalo

Ubosot historique

Base incurvée

Barge factice

Plus ostentatoire, l’Ubosot moderne est chargé sur le ponton d’une fausse barge royale !

Wat Chalo

วัดชลอ

Une quinzaine de monastères à travers la Thaïlande possède une construction de cet acabit, le modèle du Wat Chalo étant le plus monumental dans la région de Bangkok.

Cette barge est surnommée Bot Rua Suphan Hong (โบสถ์เรือสุพรรณหงส์), ce que l’on peut traduire par Ubosot-bateau du cygne doré.

Construite dans les années 80, le projet n’a jamais véritablement été achevé. Les finitions restent à compléter.

L’enceinte du Wat Chalo servant de parking au sein de ce quartier dense, il est malheureusement délicat de photographier sous le meileur angle cette immense barge factice.

Dans la salle à proprement parler, deux bouddhas se côtoient, l’un doré, sans doute une représentation de Maitreya, c’est-à-dire le Bouddha du futur, et l’autre noir.

Quelques peintures, en cours de production en 2019, présentaient des détails anachroniques et amusants.

Wat Chalo

Salle sur le ponton du bateau

Ballade à pied ou en bateau

Comme évoqué précédemment, le Wat Chalo est situé aux abords d’un canal important.

Un système de navettes fluviales existe toujours, comme sur le fleuve Chao Phaya. En soi, c’est une option originale pour se rendre au Wat Chalo ou pour entreprendre une balade le long du cours d’eau.

Attention toutefois, le système de navette ne fonctionne qu’à des horaires précis dont je n’ai pas connaissance.

Autre option pour les curieux, en empruntant le ponton enjambant le canal, vous arriverez dans un quartier bien différent, où la nature et quelques jolis temples se succèdent sur le chemin, comme le Wat Tanot (วัดโตนด) et le Wat Pho Bang O (วัดโพธิ์บางโอ).

Bangkok Noi Canal

Canal Bangkok Noï devant le temple

Nonthaburi

Maison sur pilotis sur la rive opposée

Coordonnées GPS : N 13°48’22 E100°28’37

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเสาธงทอง