Wat Tham Klong Phen วัดถ้ำกลองเพล

À l’instar de Luang Ta Mahabua (หลวงตามหาบัว), Luang Pu Khao Analayo (หลวงปู่ขาว อนาลโย ; 1888 – 1983) était un disciple du Vénérable Luang Pu Man (หลวงปู่มั่น), l’un des instigateurs de la tradition de la forêt en Thaïlande.

Le monastère de Luang Ta Mahabua, le Wat Pa Ban Tat (วัดป่าบ้านตาด), est situé au sud de la province de Udon Thani. Celui de Luang Po Khao, le Wat Tham Klong Phen, est proche de la capitale provinciale Nong Bua Lamphu, à une quinzaine de kilomètres à l’est.

Le Wat Tham Klong Phen comporte trois parties distinctes mais l’ensemble du complexe est situé en accord avec la forêt tropicale.

Rochers dispersés

La première partie accueille l’Ubosot du monastère. Le moins que l’on puisse dire est que cet Ubosot est original dans la mesure où il comprend un bâtiment moderne, en reconstruction en 2017, mais aussi d’immenses rochers formant quelques cavités obscures.

Cette disposition indique que l’Ubosot, une fois achevé, ne sera pas seulement l’édifice moderne, mais aussi les rochers et la grotte, raison pour laquelle si vous arpentez les alentours, vous trouverez quelques Bai Sema (ใบเสมา) discrètes, c’est-à-dire des stèles sacrées délimitant la salle d’ordination.

วัดถ้ำกลองเพล

La salle d’ordination reconstruite sera accolée aux rochers

Bai Sema autour du rocher central

Wat Tham Klong Phen

Roche et arbres cohabitent sereinement

Cette première partie au milieu des rochers est particulièrement intrigante. Elle rappele le décor du Wat Tham Sarika (วัดถ้ำสาริกา), près de Nakhon Nayok, un lieu où séjourna Luang Pu Man.

Il est possible d’explorer cette zone en se frayant un chemin à travers les rochers. Certains sont ornés de hauts-reliefs sculptés à même la roche.

À l’écart, vous découvrez dans ce décor étonnant un Chedi et des stupas funéraires déposés sur d’imposants rochers.

Wat Tham Klong Phen

Wat Tham Klong Pen

Toujours des rochers

La deuxième partie du monastère, quelques centaines de mètres plus loin sur la route, suit le même registre, avec quelques bâtiments, pavillons et sculptures, mais aussi un étang. Le tout est toujours disséminé à proximité d’immenses rochers.

Route traversant le monastère

Pavillon dans la seconde partie du monastère

Stupa dédié au moine

La dernière partie du Wat Tham Klong Phen est situé encore plus loin. Légèrement surélevé, la forêt laisse place à une clairière.

Les arbres, la végétation et les rochers sont moins présents, mettant en évidence un superbe stupa-musée (พิพิธภัณฑ์หุ่นขี้ผึ้งหลวงปู่ขาว อนาลโย), c’est-à-dire un stupa qui fait office de lieu pour préserver les reliques de Luang Pu Khao Analayo. La structure accueille également quelques objets afin de commémorer la vie de ce bonze exemplaire.

Ce stupa fut achevé en 1988. Il est positionné sur le lieu exact où Luang Pu Khao bénéficia d’une crémation royale en présence de nombreux dignitaires religieux et monarchiques, un signe de son importance pour le bouddhisme thaïlandais.

พิพิธภัณฑ์หุ่นขี้ผึ้งหลวงปู่ขาว อนาลโย

Stupa-musée dédié à Luang Pu Khao Analayo

Stupa-musée

Ce stupa fut érigé en 1988 sur le lieu de crémation du moine

หลวงปู่ขาว อนาลโย

Effigie de Luang Pu Khao Analayo (หลวงปู่ขาว อนาลโย)

Par sa situation en pleine nature, sa physionomie et surtout son importance spirituelle, ce stupa à l’architecture contemporaine est devenu l’un des lieux les plus importants de la province de Nong Bua Lamphu.

Coordonnées GPS: N 17°13’49 E102°31’54

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดศรีคูณเมือง หนองบัวลำภูถ้ำเอราวัณ