Wat Nong Bua วัดหนองบัว

Le Wat Nong Bua est l’un des plus beaux temples illustrant l’art graphique taï lue. Il est situé dans le bien nommé village de Nong Bua (บ้านหนองบัว) au nord de la province de Nan.

Si plusieurs temples de ce groupe ethnique de langue taï-kadaï existent dans les provinces de Nan et de Phayao, le Wat Nong Bua est sans doute le plus caractéristique.

Au-delà même de sa dimension religieuse, le monastère s’est mué en un centre culturel afin de préserver l’héritage et l’artisanat de la communauté.

Un bel exemple sont les musiciens qui vous accueilleront probablement à votre arrivée.

À l’opposé du complexe, près d’une maison traditionnelle reconstituée, des tisserandes travaillant sur des machines ancestrales confectionnent habits et drapeaux.

Ubosot

Tisserande en plein travail

Des tisserandes travaillent à l’arrière du monastère

Architecture et peintures

L’édifice central du Wat Nong Bua est un magnifique Viharn, édifié au XIXe siècle. Son fronton en bois est décoré par des bas-reliefs et des motifs dorés formant des branches.

Wat Nong Bua

La salle, vaste et sans fioritures, accueille un beau bouddha doré. Cette frugalité donne à contempler les peintures murales centenaires, sans doute réalisés dès le milieu du XIXe siècle.

Elles sont magistrales et bien conservées. Les personnages sont variés et les couleurs omniprésentes.

Elles illustrent des vies antérieures du Bouddha, la vie du village à cette époque, et même quelques soldats français.

Wat Nong Bua

วัดหนองบัว

Les peintures datent du XIXe siècle

Wat Nong Bua

Par les traits des personnages et l’enchainement des scènes, ces peintures murales partagent beaucoup de similitudes avec celles du Wat Phumin (วัดภูมินทร์), le temple emblématique de cette jolie province de Nan.

Coordonnées GPS : N 19°5’19 E100°47’10

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดร้องแง