Wat Chan Sen วัดจันเสน

Le Wat Chan Sen, au sud de la province de Nakhon Sawan, est situé dans un lieu historique de Thaïlande car des recherches archéologiques ont permit d’identifier une cité antique et des vestiges datant de près de deux millénaires.

Cette ancienne ville s’identifie même depuis la carte ci-dessous, les douves formant un cercle et indiquant par la même les limites de l’ancienne cité de Chan Sen (Chan Sen Muang Boran – จันเสนเมือง​โบราณ).

Divers objets de l’époque dvâravatî ont été découverts ici-même.

Certains de ces objets excavés sont exposés dans le musée du temple. Celui-ci se reconnait aisément puisqu’il s’agit d’un beau Chedi en forme de cloche dorée, posé sur un vaste socle accueillant la collection. En thaïlandais, ce musée se nomme Pipitapan Chan Sen (พิพิธภัณฑ์​จันเสน).

Wat Chan Sen

Le Chedi fait office de musée

พิพิธภัณฑ์​จันเสน

Malheureusement, ce musée n’est pas accessible tous les jours et mieux vaut venir le week-end pour espérer trouver porte ouverte.

Près de ce musée, l’Ubosot a été construit dans le courant du XXe siècle. Il abrite toutefois, d’après une affiche, une statue historique nommée Luang Po Nak (หลวงพ่อ​นาค), représentant un bouddha de style Lopburi surmonté du serpent protecteur Mucalinda.

Wat Chan Sen

La salle d’ordination moderne

Même si le musée n’est pas ouvert tous les jours, cette cité antique mérite le détour pour découvrir le San Chao Po Nakkarat (ศาลเจ้าพ่อนาคราช), un sanctuaire chinois, certes moderne, mais parmi les plus impressionnants du royaume.

Notez enfin que vous pouvez rejoindre Chan Sen par le train, cette petite bourgade disposant de sa propre gare, sur la ligne entre Bangkok et Chiang Mai.

Coordonnées GPS: N 15°7’8 E100°27’26

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเขาแก้ว พยุหะวัดหนองโพ