Wat Chong Klang Mae Hong Son วัดจองกลาง แม่ฮ่องสอน

En compagnie du Wat Chong Kham (วัดจองคำ), le Wat Chong Klang forme le duo de temple le plus célèbre du nord de la Thaïlande.

Logé en bordure du lac de Mae Hong Son, ils se distinguent grâce à la couleur des arrêtes décoratives de leur impressionnante toiture, argentée pour le Wat Chong Kham, et dorée pour le Wat Chong Klang.

Mae Hong Son

Le Wat Chong Kham sur la gauche, et le Wat Chong Klang sur la droite

Un autre moyen de reconnaitre le Wat Chong Klang par rapport à son voisin est grâce à son imposant stupa blanc de style birman, érigé il y a une centaine d’années.

Stupa style birman

Le stupa de style birman

bouddha style birman

bouddha dans une niche du stupa

Les origines du Wat Chong Klang remontent au XIXe siècle, à une époque où Mae Hong Son était dirigée par un monarque d’ethnie shan, ou Tai Yai (ไทใหญ่).

D’abord simple pavillon à l’intention des pèlerins, l’impressionnant édifice actuel fut construit pendant quatre années, de 1867 à 1871, en guise de mérite pour la visite d’un moine birman renommé.

Wat Chong Klang Mae Hong Son

Le pavillon principal et sa toiture verte

bouddha en osier

Un bouddha en osier

D’après plusieurs panneaux informatifs, ce temple abriterait une réplique du célèbre bouddha Phra Sihing (พระสิหิงค์), dont l’un des originaux est exposé au Wat Phra Sing (วัดพระสิงห์), au centre-ville de Chiang Mai.

Un autre point d’intérêt de ce vaste pavillon, dont le plancher craque sous les pas, est son musée de statuettes.

Sculptées en bois au milieu du XIXe siècle par des artisans birmans, elles représentent des personnages et des animaux issus de la vie légendaire de Vessantara Jataka, c’est-à-dire le récit de la vie antérieure du Bouddha Shakyamuni, une histoire qui peuple l’imaginaire du bouddhisme thaï.

Personnages issus du Vessantara Jataka

Personnages issus du Vessantara Jataka dans le musée

Coordonnées GPS: N 19°17’54 E 97°58’3

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดจอมทอง แม่สะเรียงวัดต่อแพ