Wat Tong Pu วัดตองปุ

À Lopburi, le Wat Tong Pu accueille un bouddha géant doré. Son socle est un sanctuaire dans lequel est exposé un bouddha protégé par Mucalinda, le premier d’une longue série.

S’il est d’une belle taille, l’imposant bouddha est un détail en comparaison des principaux édifices de ce temple historique.

Le Wat Tong Pu est en effet un monastère fondé lorsque Lopburi était une ville d’importance pendant la période Ayutthaya, et même la capitale de ce même royaume au XVIIe siècle, lors du règne de Narai le Grand (สมเด็จพระนารายณ์มหาราช).

Le panneau informatif suggère que le Wat Tong Pu fut fondé par des Môns lors du règne de ce monarque illustre.

Plusieurs édifices du monastère méritent ici d’être présentés.

Bibliothèque et cloche

La bibliothèque, ou Ho Trai (หอไตร), est positionnée avant la cloche, la Ho Rakhang (หอระฆัง).

Restaurée dans les dernières années comme le laisse deviner sa couleur blanche, cette bibliothèque de taille modeste apparait pourtant massive. Elle a perdu son rôle de gardien des manuscrits car elle héberge uniquement quelques statues.

Wat Tong Pu

Ancienne bibliothèque puis cloche au deuxième plan

Viharn pour Maitreya

Le Viharn dédié à Maitreya, soit le prochain Bouddha, se reconnait à son architecture de plan rectangulaire, sa toiture sur deux niveaux et ses multiples fenêtres.

Au-delà d’héberger une effigie représentant Maitreya, la salle est décorée par des peintures murales centenaires.

วัดตองปุ

Viharn dédié à Maitreya

Wat Tong Pu

Viharn central

Parallèle à l’Ubosot et massif par son architecture, le Viharn se caractérise par sa base incurvée, son unique entrée et ses façades sans fenêtres.

Il ressemble d’ailleurs, quoique dans des dimensions moindres, au Viharn du Wat Sao Tong Thong (วัดเสาธงทอง), un autre temple historique à Lopburi.

Dans un décor sobre mais surchargé, la salle accueille plusieurs bouddhas, dont trois d’un noir intransigeant. Ils datent de la période Ayutthaya.

Wat Tong Pu

Ubosot

Malgré quelques différences comme la présence de fenêtres et de deux portes, l’Ubosot présente des similitudes avec le Viharn.

En point d’orgue, l’édifice abrite plusieurs bouddhas protégés sous le Naga Mucalinda.

Sculpté en grès dans le style dit Lopburi, le panneau informatif mentionne que certains sont âgés de sept siècles, soit à l’époque où la statuaire de Lopburi était largement influencée par la culture khmère.

Wat Tong Pu

Ubosot

bouddhas historiques sur l’autel

Coordonnées GPS : N 14°48’27 E100°36’59

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเขาวงพระจันทร์วัดกวิศราราม