Wat Lai วัดไลย์

A trente kilomètres au nord-ouest de la capitale provinciale Lopburi, donc proche de Singburi, le Wat Lai est un temple historique comptant son lot de bouddhas et d’édifices majestueux.

Maitreya

La statue la plus célèbre du monastère se nomme Phra Si Ari (พระศรีอาริย์). Il ne s’agit toutefois pas d’une représentation du Bouddha historique mais de Maitreya, c’est-à-dire du prochain Bouddha selon la croyance bouddhiste.

Outre son nom, un détail permettant de différencier le Bouddha de Maitreya est que Phra Si Ariya n’a pas de protubérance crânienne, au contraire des statues représentant le Bouddha historique.

Ancienne de plusieurs siècles, cette statue est paradée dans les rues du village une fois par an, à l’occasion d’un festival.

พระศรีอาริย์

Phra Si Ari (พระศรีอาริย์), la représentation de Maitreya

Phra Si Ariya est logé dans un Viharn doré entouré par un cloitre parsemé de statues, cette disposition n’étant pas sans rappeler quelques monastères importants à Bangkok.

L’édifice fut d’ailleurs reconstruit après avoir été détruit par le feu lors du règne de Chulalongkorn (Rama V).

Wat Lai

Wat Lai

Viharn doré hébergeant la statue de Maitreya

วัดไลย์

Wat Lai

Peintures dans la salle

Viharn historique

Le Wat Lai est loin de se résumer à cette statue et ce Viharn coloré car un second Viharn est encore plus intéressant pour les amoureux des vielles pierres.

S’étendant sur près de trente mètres en longueur, il fut construit pendant la période Ayutthaya. L’édifice ne compte que quelques fentes le long des murs afin de faire pénétrer un minimum de lumière dans la salle principale.

Temple Lopburi

Le magnifique Viharn historique

Avant de découvrir l’intérieur, prenez le temps d’observer le porche d’entrée et ses reliefs, un trésor artistique datant de la période Ayutthaya.

Confectionnés en stuc, ces sculptures illustrent les dix dernières vies antérieures du Bouddha historique.

Reliefs stuc

Dans la salle, peuplée de larges piliers décagonaux, un magnifique bouddha orné d’un mandorla sous la forme d’une flamme trône sur un socle surélevé.

D’une envergure d’environ cinq mètres, il fut restauré dans les années 70.

Wat Lai

Wat Lai

Ultime édifice jouxtant le Viharn historique, l’Ubosot ne se lasse pas d’attirer le regard par sa couleur or.

Wat Lai

Temple doré

Pour information, le Wat Lai est situé à quelques kilomètres d’une colline accueillant deux temples intrigants et peuplés de singes, le Wat Tham Tako (วัดถ้ำตะโก) et le Wat Khao Samo Khon (วัดเขาสมอคอน).

Coordonnées GPS: N 14°54’43 E100°27’53

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดสุวรรณคีรีปิฎก