Wat Phrabat Nam Phu วัดพระบาทน้ำพุ

À quelques kilomètres au nord de Lopburi, l’importance du Wat Phrabat Nam Phu raisonne au-delà du bouddhisme et de la culture.

Grâce au dévouement de son abbé en chef, le Vénérable Luang Po Alongkot (หลวงพ่ออลงกต), le monastère s’est fait connaitre depuis les années 90 pour l’aide qu’il apporte aux personnes atteintes du VIH (virus de l’immunodéficience humaine).

Parfois abusivement présenté comme le temple du sida, le Wat Phrabat Nam Phu est un lieu de vie communautaire offrant des soins ou recueillant certains malades rejetés par leur famille, dont des orphelins hébergés dans un autre complexe.

L’objectif vise à rendre leur dignité aux patients. Si les plus touchés par le virus sont alités, d’autres pratiquent des activités artistiques ou effectuent de petits travaux dans le monastère.

Le but est aussi de rendre compte des dégâts de cette maladie sachant que le sida cause toujours plusieurs milliers de décès par an en Thaïlande. Sur la prévalence du virus en Thaïlande et des statistiques détaillées, voir : https://www.avert.org/professionals/hiv-around-world/asia-pacific/thailand

Pour marquer les esprits, un musée expose les dépouilles momifiées d’anciens patients ou des photos visant à marquer les esprits.

Le Wat Phrabat Nam Phu est un lieu fort en émotion, mais aussi un lieu d’espoir. Vous pouvez rendre visite aux malades, être à leur chevet l’espace de quelques minutes, ou simplement vous promener sur place, l’accès au temple étant gratuit.

Toutefois, il coule de source qu’une donation sera la bienvenue, le monastère recevant une maigre dotation de l’État. Le fonctionnement des lieux et les soins sont assurés pour l’essentiel grâce à la générosité des Thaïlandais.

Sur la colline

Au-delà de cette mission humanitaire, le Wat Phrabat Nam Phu est un monastère comme un autre. Il possède même un attrait certain puisqu’il est adossé à une colline où quelques singes séjournent.

Pour atteindre l’Ubosot par exemple, il faut gravir un escalier coloré.

Wat Phrabat Nam Phu

Escalier vers l’Ubosot

Accessible via un chemin aménagé, un immense Viharn était en construction en 2017. Une fois achevé, il sera en accord avec le décor.

Wat Phrabat Nam Phu

Viharn en construction (2017)

วัดพระบาทน้ำพุ

Photo de 2017

Coordonnées GPS : N 14°50’8 E100°40’56

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดพานิชธรรมิการาม