Wat Somdet Phu Ruea วัดสมเด็จภูเรือ

Au cœur des montagnes de la province de Loei, dans le district de Phu Ruea (อำเภอภูเรือ), deux temples sont à ne pas manquer.

D’abord le Wat Pa Huai Lat (วัดป่าห้วยลาด), puis quelques kilomètres plus loin le Wat Somdet Phu Ruea Ming Muang (วัดสมเด็จภูเรือมิ่งเมือง), ou plus simplement Wat Somdet Phu Ruea (วัดสมเด็จภูเรือ). Vous trouverez parfois le terme Somdet (สมเด็จ) orthographié Somdej.

Le premier temple se distingue au loin, mais le second, celui qui nous intéresse ici, est plus discret car il est situé à l’écart de la route menant vers Dansai.

S’il ne s’agit pas d’un monastère récent, le Viharn/Ubosot installé sur une colline était quant à lui flambant neuf en 2017. Cet édifice doit son intérêt à sa situation en hauteur, offrant un panorama sur la vallée et les montagnes environnantes.

Complexe récent sur la colline (2017)

Dans un deuxième temps, l’édifice se distingue pour sa stature et son style architectural influencé par les temples lao, notamment le Vat Xien Thong à Luang Prabang.

Sur une base en briques, la structure en teck est décorée à l’aide de bas-reliefs, tous plus détaillés les uns que les autres. On les retrouve sur les fenêtres, les portes ou le lambrequin proéminent.

Parmi les temples en bois aux quatre coins du royaume, je peux témoigner que le Wat Somdet Phu Ruea est l’un des plus beaux de tous !

Wat Somdet Phu Ruea

Wat Somdet Phu Ruea

Dans le même registre, l’intérieur ne possède aucunes décorations excessives à l’exception de quelques bas-reliefs.

En guise de bouquet final, un bouddha de plusieurs mètres d’envergure est installé dans un abri à sa mesure. Du fait de son style inhabituel, il représenterait, à priori, le bouddha dit de médecine.

Wat Somdet Phu Ruea

Tableaux illustrant quelques moines renommés

Pavillons en bois

Le Viharn est entouré par cinq pavillons. Selon le même modèle, ils sont soigneusement décorés de bas-reliefs. Ils hébergent chacun un bouddha de couleur verte, sans doute sculptés dans du jade vert ou bien du quartz vert, ou aventurine.

Le plus marquant est un bouddha allongé.

Il fut réalisé sur le même modèle que le célèbre bouddha de Kushinagar, en Inde, le lieu du parinirvana du Bouddha historique.

Un des cinq pavillons annexes

วัดสมเด็จภูเรือ

Escalier abrité

Si le Viharn/Ubosot est donc positionné au sommet de la colline, l’autre partie du monastère se trouve en réalité plus bas.

Pour y accéder, un escalier abrité était en construction en 2017.

Coordonnées GPS : N 17°27’27 E101°21’6

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเนรมิตวิปัสสนา