Wat Si Khun Muang Chiang Khan วัดศรีคุณเมือง เชียงคาน

Le Wat Si Khun Muang est le monastère bouddhiste le plus éminent de la ville. Il borde la rue piétonne de Chiang Khan et le fleuve Mékong.

Fleuve Mékong Chiang Khan

Chiang Khan

Rue Chiang Khan

Devant le temple, la fameuse rue piétonne de Chiang Khan

Les origines du Wat Khun Si Muang remontent au XVIIe siècle, lorsque l’actuelle province de Loei était un bastion lao sous l’influence du Royaume de Lan Xang.

L’Ubosot est un beau témoignage de cette période. Bien que restauré en grande partie, il possède toujours l’allure inimitable des temples historiques.

Wat Si Khun Muang Chiang Khan

Sous le porche d’entrée, les peintures murales racontent les dix dernières vies antérieures du Bouddha, appelées Totchatchadok (ทศชาติชาดก) en thaïlandais.

Bien que d’aspect ancien, elles ne sont pas d’origines comme le confirment certains anachronismes, les tuk-tuk n’ayant de toute évidence pas deux ou trois siècles d’existence…

Wat Si Khun Muang

Peintures sous le porche

Autre aspect remarquable, les portes et les fenêtres en bois sont délicatement sculptées en relief.

À l’intérieur, à l’instar de nombreux temples de Chiang Khan, la décoration sobre met en avant un autel où cohabitent de nombreuses statues.

วัดศรีคุณเมือง เชียงคาน

Dominant ses congénères, le bouddha principal est abrité sous un serpent mythique à neuf têtes nommé Mucalinda dans la tradition bouddhiste.

La physionomie de ce bouddha se caractérise par son sourire apaisé et ses mains démesurées.

bouddha Mucalinda

Coordonnées GPS : N 17°53’38 E101°39’8

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดถ้ำผาบิ้ง