Wat Rom Maniyaram (Ku Lamak) วัดรมณียาราม (กู่ละมัก)

Situé à la sortie de la ville de Lamphun, en direction du sud, le Wat Rom Maniyaram est considéré comme le premier monastère établi par la reine légendaire Chamathevi, en 1206 du calendrier thaïlandais, soit en 663.

S’il ne reste plus grand-chose de cette période lointaine, mis à part peut-être le soubassement d’un édifice, un imposant stupa est vu comme le symbole de cette longue histoire, abritant les reliques amenées par la reine Chamathevi depuis le Royaume de Lavo, dont l’épicentre était la ville actuelle de Lopburi.

Haut d’une vingtaine de mètres, ce stupa de base carré fait figure de lieu sacré pour les habitants, des cérémonies étant régulièrement organisées pour s’y recueillir.

Si ce stupa est placé sur un emplacement millénaire de la civilisation dvâravatî, la structure actuelle date de la première partie du XXe siècle, érigée sous l’impulsion du célèbre moine Kru Ba Siwichai (ครูบาศรีวิชัย).

Wat Rom Maniyaram

Vestiges près du stupa

Wat Rom Maniyaram

Le stupa érigé au début du XXe siècle sur des vestiges historiques

Devant ce stupa se présente le Viharn, dont l’escalier central est bordé par deux Nagas, des serpents protecteurs.

Cet édifice présente un fronton coloré et scintillant, alors que l’intérieur héberge un bouddha principal d’environ quatre mètres d’envergure.

Wat Rom Maniyaram

Le Viharn à la suite du stupa

วัดรมณียาราม

Coordonnées GPS: N 18°33’3 E 98°58’40

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดพระธาตุดวงเดียววัดอุโมงค์ ลำพูน