Wat Thung Setthi วัดทุ่งเศรษฐี

Dans les faubourgs de Khon Kaen, le Wat Tung Setthi est une curiosité, un temple original dont la renommée grandit avec les années.

En 2014, j’étais seul sur place, alors que trois ans plus tard, un dimanche, plusieurs dizaines de personnes m’accompagnaient lors de la visite.

Il n’est pas étonnant que le Wat Thung Setthi ait gagné en renommée tant son architecture atypique est une réussite.

Son originalité ne s’arrête pas à son apparence, mais à l’ensemble de son processus de construction, chaque détail suivant une logique spécifique.

Montop symbolique

Un exemple parlant est la succession de sanctuaires dans une zone au sud du Chedi.

Un écriteau indique à l’entrée le nom, la fonction et la philosophie associée à chaque élément architectural et décoratif.

Tout détailler ici serait complexe. Pour résumer, un Montop héberge un bouddha nommé Ong Pathom (องค์ปฐม).

L’édifice est entouré par un jardin paysager, le jardin du Dharma (ลาน​ปริศนา​ธรรม). Chaque scène représente un enseignement à suivre.

Un parc de l’enfer existe aussi dans le prolongement mais il n’était pas terminé en 2017.

Montop au sud du complexe

Ong Pathom (องค์ปฐม)

Monument central

Le principal édifice du monastère est le grand stupa dont le nom complet est le suivant : Maha Rattana Chedi Si Trailok That (มหา​รัตน​เจดีย์​ศรี​ไตรโลก​ธาตุ).

Le monument est entouré par des douves. Il fut inauguré lors d’une date auspicieuse, le 5 mai 2555 (5/5/2555), soit le 5 mai 2012.

Wat Thung Setthi

Maha Rattana Chedi Si Trailok That (มหา​รัตน​เจดีย์​ศรี​ไตรโลก​ธาตุ)

วัดทุ่งเศรษฐี

Sa construction est due à la vision prophétique d’un religieux. Il déclara qu’à cet endroit précis se rejoignait les trois mondes bouddhiques : le paradis, le sous-monde, et la terre, le monde des humains.

Encore une fois, chaque élément architectural symbolise un élément du monde bouddhiste. Rien n’est laissé au hasard.

Par exemple, sur la plateforme, quatre gardiens sont positionnés à chaque angle, dans un pavillon semblable à la structure centrale.

Un imposant bouddha paré de couleur noire est installé dans la salle principale, sous un dôme bleuté.

Son nom religieux est Phra Phuttha Ni Lawano Silo Thraphayudom (พระพุทธนีลวรรโณศีโลทรัพยุดม) mais il est surnommé Luang Pu Dam (หลวงปู่ดำ), soit le bouddha noir.

Wat Thung Setthi

Luang Pu Dam (หลวงปู่ดำ)

Cette statue a l’air sévère n’est pas sans rappeler le célèbre bouddha du Wat Na Phra Men (วัดหน้าพระเมรุ), à Ayutthaya.

Sous-sol

Le sous-sol est une salle dédiée à la méditation.

Elle présente un stupa, quelques statues symboliques, et des peintures murales illustrant divers moments de la vie du Bouddha.

Coordonnées GPS : N 16°24’40 E102°52’59

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดถ้ำแสงธรรม