Wat Na Phra Men วัดหน้าพระเมรุ

Le Wat Na Phra Men, parfois orthographié et prononcé Wat Na Phra Meru, est un temple incontournable à Ayutthaya. Classé sous patronage royal, son nom officiel est Wat Phra Meru Rachikaram Worawihan (วัดพระเมรุราชิการามวรวิหาร).

Une fois n’est pas coutume dans l’ancienne capitale royale, le Wat Na Phra Men ne doit pas sa notoriété à des vestiges mais à plusieurs bouddhas d’exceptions.

Le plus révéré est installé dans l’Ubosot.

Exemple parlant de l’architecture d’Ayutthaya remis au gout du jour au XIXe siècle, cet Ubosot mesure 50 mètres de long. Son pignon central sculpté en teck met à l’honneur la divinité Vishnou supportée par Garuda, sa monture.

Wat Na Phra Men

Vishnou supporté par Garuda

La salle présente une impression de profondeur.

Le fameux bouddha est disposé sur l’autel central. Façonné en bronze pendant la période Ayutthaya, il est surnommé Phra Phuttha Nimit (พระพุทธนิมิต).

Phra Phuttha Nimit (พระพุทธนิมิต)

Phra Phuttha Nimit est un bouddha paré, c’est-à-dire habillé des habits royaux et sertis de pierres précieuses. Son visage est fermé.

Parmi tous les bouddhas ayant survécus au saccage de la ville en 1767, Phra Phuttha Nimit est considéré comme l’un des plus beaux de tous, un chef d’œuvre de l’art thaï.

Wat Na Phra Men

Autres bouddhas

La visite se prolonge à la suite de l’Ubosot avec trois stupas alignés. L’un d’entre eux est chapeauté par un arbre. À l’image du Wat Mahathat (วัดมหาธาตุ), le visage d’un bouddha est enserré entre les racines.

Wat Na Phra Men

วัดหน้าพระเมรุ

Près des stupas, un pavillon abrite un autre bouddha d’exception, de couleur argenté. Ancien de cinq siècles d’après l’écriteau, il est nommé Luang Po Khao (หลวงพ่อขาว).

Luang Po Khao (หลวงพ่อขาว).

Dans le même bâtiment mais accessible par une autre entrée, un sanctuaire présente plusieurs bouddhas. Le plus sacré, au centre, fut sculpté en relief.

Nommé Phra Phuttha Lila (พระพุทธลีลา), ce bouddha de style Lopburi serait ancien de huit siècles d’après le panneau informatif.  Il est représenté marchant dans la posture qui lui a donné son nom : Pang Lila (ปางลีลา).

Phra Phuttha Lila (พระพุทธลีลา)

Art bouddhique millénaire

Le Wat Na Phra Men propose un véritable concentré artistique dont le bouddha du petit Viharn (วิหารน้อย) représente la quintessence.

Cet édifice discret est placé aux abords de l’Ubosot, du côté est.

Viharn Noi (วิหารน้อย)

Ses portes en bois et ses peintures intérieures datent du XIXe siècle. En revanche, le bouddha qu’il héberge est millénaire !

Sculpté dans une pierre aux tons verts, ce bouddha est nommé Phra Khan Thanrath (พระคันธารราฐ). Ses membres, notamment ses mains, furent restaurés avec du plâtre. Sa tête est prolongée par une mandorle.

Wat Na Phra Men

bouddha millénaire de style dvâravatî

Son style artistique correspond à l’art de Dvâravatî, du nom de cette civilisation ayant prospéré entre le VIe siècle et le XIIe siècle.

Selon les recherches archéologiques, ce bouddha était autrefois l’un des cinq bouddhas du Wat Phra Men (วัดพระเมรุ) à Nakhon Pathom.1

Il fut déplacé à Ayutthaya à une période inconnue, puis hébergé dans ce Viharn au XIXe siècle.

Dvaravati Buddha image

Bon à savoir, ce bouddha de style dvâravatî n’est pas le seul à Ayutthaya puisque le musée national Chao Sam Phraya héberge l’un de ces cousins, originaire du même temple à Nakhon Pathom.

Musée national Chao Sam Phraya

Autre bouddha millénaire au musée d’Ayutthaya

Coordonnées GPS : N 14°21’44 E100°33’32

  1. Pour plus de détails, consulter : Nicolas Revire, “Five Monumental Bhadrasana Buddhas from Nakon Pathom”, Orientations, Volume 45, Number 3, April 2014, pp. 18-24.
Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดบรมพุทธารามวิหารพระมงคลบพิตร