Wat Sam Wihan วัดสามวิหาร

Le Wat Sam Wihan est situé au nord-est de l’île d’Ayutthaya, à quelques centaines de mètres du centre historique.

Vous n’y verrez pourtant aucun touriste. Et c’est bien dommage car il s’agit d’un lieu de culte chargé d’histoire.

Fondé au début de l’ère Ayutthaya au XIVe siècle, ce temple se nommait à l’origine Wat Sam Pihan (วัด​สาม​พิหาร​), avant que son nom ne soit modifié pour mieux correspondre à sa disposition autour de trois Viharn : Wat Sam Wihan signifiant littéralement temple aux trois Viharn.

Aujourd’hui, seulement deux ont traversé les siècles bien qu’ils furent restaurés à la suite du passage remarqué des Birmans dans la région.

L’Ubosot, reconnaissable aux stèles sacralisant l’édifice, abrite Luang Po Thong (หลวงพ่อ​ทอง​), un bouddha en stuc recouvert de feuilles d’or. Il mesure quatre mètres de haut environ.

Ubosot

Wat Sam Wihan

Luang Po Thong (หลวงพ่อ​ทอง​)

À la suite, un bouddha blanc, Luang Po Khao (หลวงพ่อ​ขาว), est installé sous un toit en tôle. Mesurant près de cinq mètres de haut, il est positionné à l’emplacement de l’un des trois Viharn autrefois.

วัดสามวิหาร

Luang Po Khao (หลวงพ่อ​ขาว)

Le trésor de ce temple est son dernier Viharn. Se basant sur les dimensions de la bâtisse, on imagine déjà qu’il dissimule un bouddha couché.

Présent depuis les origines du temple il y a plus de six siècles, ce bouddha long de 21 mètres a gardé de sa superbe malgré les restaurations évidentes dont il a bénéficié.

Considéré comme un bouddha sacré, les fidèles le couvrent de feuilles d’or.

Viharn du bouddha allongé

Wat Sam Wihan

Il mesure 21 mètres de long

bouddha allongé

À l’arrière du complexe, le Wat Sam Wihan abrite toujours un beau stupa d’époque. Sur une base carrée, la structure en forme de cloche se déploie sur une trentaine de mètres.

Ce stupa est placé sur le même axe que le bouddha blanc.

Wat Sam Wihan

Stupa historique

Coordonnées GPS : N 14°22’12 E100°34’21

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดธรรมิกราชวัดพระงามคลองสระบัว