Wat Pho Chai Khok Yai วัดโพธิ์ชัยโคกใหญ่

Près de Kalasin, le Wat Pho Chai Khok Yai a le privilège d’accueillir dans son enceinte un joli Ubosot de style Isan, un Sim (สิม).

Édifié en 1938, son aspect extérieur diffère légèrement de ceux que l’on trouve ailleurs en Isan, essentiellement par ses dimensions.

Wat Pho Chai Khok Yai

Le Sim, édifié en 1938

Protégé simplement par des grilles qui laissent entrer la lumière, cette salle accueille un seul et unique bouddha, accolé au mur du fond.

Par ailleurs, tout comme un temple voisin, le Wat Sawang Pho Si (วัดสว่างโพธิ์ศรี), les peintures murales intérieures dépeignent la vie de Vessantra Jataka, Maha Wetsandon Chadok (มหาเวสสันดรชาดก) en thaïlandais, soit l’ultime vie antérieure du futur Bouddha avant de renaitre en Siddartha Gautama.

De manière singulière, cette histoire est contée chronologiquement sur la partie supérieure des murs intérieurs.

Wat Pho Chai Khok Yai

La vie de Vessantara est contée sur la partie supérieure des murs

Hup Taem

Hup Taem (ฮูปแต้ม)

Le récit se poursuit sur les quatre murs

Hup Taem (ฮูปแต้ม)

Hup Taem (ฮูปแต้ม)

Coordonnées GPS: N 16°27’48 E103°24’59

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดป่ามัชฌิมาวาสวัดอุดมประชาราษฎร์