Wat Pa Wang Sila วัดป่าวังศิลา

À l’extrémité sud de la province de Chiang Rai, le Wat Pa Wang Sila se distingue par son Ubosot.

Une singularité de cet Ubosot est qu’il est entouré par douze Bai Sema. Les Bai Sema (ใบเสมา) sont les pierres protectrices délimitant la sacralité d’un l’Ubosot. Dans la majorité des monastères en Thaïlande, on en trouve huit.

Installé sur une pelouse qui n’a rien à envier à un parcours de golf, l’édifice fourmille de détails.

Sur chaque pilier et pans de murs, sur chaque recoin de la structure, des ornements furent réalisés en stuc. Ces décorations prennent la forme d’animaux, de motifs floraux, ou de personnages venus de la cosmologie bouddhique.

Par exemple, en observant les fenêtres en bois sculptées en bas-relief, vous constaterez que chacune représente un animal provenant des signes astrologiques chinois. Au dessus de cette même fenêtre, le même animal a été représenté en stuc.

Wat Pa Wang Sila

Wat Pa Wang Sila

วัดป่าวังศิลา

En contraste avec l’extérieur où les décorations abondent, l’intérieur en bois lustré apparaît frugal.

Seuls quelques bas-reliefs peuvent s’observer, notamment derrière le bouddha principal. Il illustre l’arbre de la Bodhi, c’est-à-dire le lieu où Siddhartha Gautama a vécu son éveil spirituel.

Coordonnées GPS : N 19°26’39 E100°3’42

Temples à découvrir

Commentaires

*

Triangle d'orวัดพระแก้ว เชียงราย