Wat Klang Wiang วัดกลางเวียง

Temple au centre-ville de Chiang Rai fondé il y a près de six siècles, le Wat Klang Wiang est moins visité que certains de ses voisins.

La classe de son Viharn de style Lanna moderne vaut pourtant le détour.

Face à l’entrée, le fronton doré arbore une multitude de motifs floraux. Sur le côté du bâtiment, appréciez la finesse des fenêtres munies de barreaux.

Sous chacune d’elles, vous constaterez la présence d’animaux en bas-reliefs. Ils n’ont pas été pris au hasard puisqu’il s’agit des signes astrologiques chinois.

วัดกลางเวียง

Porche d’entrée du Viharn

Si l’extérieur vous séduit déjà, alors l’intérieur ne pourra que vous enchanter, notamment avec la présence de nombreux Tung (ตุง), ces drapeaux tombants finement brodés, l’un des emblèmes du pays Lanna.

Plusieurs statues font face à l’entrée mais la principale, par son envergure, transfigure littéralement cette salle en un superbe intérieur où chaque détail a été soigneusement pensé.

Wat Klang Wiang

Wat Klang Wiang

L’Ubosot du Wat Klang Wiang est une belle réalisation moderne avec son porche proéminent.

Cette pièce étant néanmoins si exiguë, elle est le plus souvent fermée et réservée pour les cérémonies importantes où l’ordination d’un moine.

Wat Klang Wiang

Ubosot moderne

Le monastère comprend également un stupa blanc, nommé Phrathat Chang Kham (พระธาตุ​ช้าง​ค้ำ), édifié en 1995.

De forme hexagonale, il s’amincit à mesure qu’il s’allonge vers le ciel alors que des niches abritant des bouddhas s’étendent sur presque toute sa hauteur.

Quant à sa base, suivant l’influence des stupas du Sri Lanka et de vestiges du royaume, elle incorpore des éléphants, un symbole de stabilité.

Base du stupa et ses éléphants

Par ailleurs, de manière très discrète, le Wat Klang Wiang accueille dans son enceinte le Pilier de la Cité de Chiang Rai, le Lak Muang (หลักเมือง). Il est situé près du Viharn, directement sur sa gauche.

Coordonnées GPS: N 19°54’39 E 99°49’57

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดสันจำปา