San Chao Ji Gong Nam Phing Ong ศาลเจ้าจี้กงหน่ำพิ้งฮง

À la lisière du Parc national de Doi Luang (อุทยานแห่งชาติดอยหลวง), à cinquante kilomètres au sud de Chiang Rai, le San Chao Ji Gong Nam Phing Ong est un sanctuaire chinois étonnant.

Il contraste avec d’autres lieux de culte de la province, d’abord par sa situation et son architecture, mais aussi par son approche du bouddhisme influencé par la Chine.

Positionné sur une colline fleurie, vous accédez au temple par un bel escalier menant à la pagode principale. Elle est dédiée à Ji Gong (พระอาจารย์เต้าจี้), un moine bouddhiste chinois. Il vécut à la fin du XIIe siècle.

Temple Ji Gong

ศาลเจ้าจี้กงหน่ำพิ้งฮง

Le rez-de-chaussée du pavillon central s’apparente à une salle de prière, tandis que le premier étage abrite une effigie omnipotente de Ji Gong. Comme à l’accoutumé, il est représenté hilare et muni d’un couvre-chef.

Ji Gong

Ji Gong représenté hilare

Qui était Ji Gong ?

Ji Gong était connu pour ses excentricités, certains diraient sa folie, et pour son aide accordée aux plus modestes, raison pour laquelle il est toujours célébré à notre époque.

Objet d’un culte en Chine, sa renommée semble avoir traversé la frontière puisque quelques statues se retrouvent dans les temples et sanctuaires chinois du royaume. Celle de ce temple est la plus grande à ma connaissance.

Un second édifice est situé à côté de la pagode. Plus habituel à la culture chinoise, il s’agit d’un lieu de dévotion en l’honneur d’ancêtres.

Coordonnées GPS : N 19°27’50 E 99°42’14

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดพระธาตุเจดีย์หลวงวัดพระธาตุดอยภูเข้า