Wat Chai Phrakiat วัดชัยพระเกียรติ

Lors d’un séjour à Chiang Mai, vous aurez forcément visité quelques temples bouddhistes dispersés au centre-ville.

Peu connu, le Wat Chai Phrakiat est l’un de ces temples historiques et importants de la ville. De manière amusante, si vous consultez la carte ci-dessous, il est placé en plein centre du carré de Chiang Mai, ce qui n’est sans doute pas un hasard.

Depuis la porte d’enceinte, vous faites directement face au Viharn, d’apparence moderne.

Wat Chai Prakiat

Plusieurs aspects de ce Viharn méritent l’attention, à commencer par le bouddha principal, nommé Phra Chao Ha Tue (พระเจ้า​ห้า​ตื้อ​).

Par sa physionomie, vous reconnaitrez la classe inimitable d’un bouddha historique de style Lanna.

Plus précisément, cette statue sacrée, constituée d’un alliage de métaux, dont de l’or, doit son nom à son poids.

Tue (ตื้อ) étant équivalent d’une tonne et Ha (ห้า) au nombre cinq, Phra Chao Ha Tue peut donc se traduire par le bouddha de cinq tonnes.1

Contrairement à la plupart des temples aux environs, cette statue n’est pas disposée sur un autel classique mais placée dans une niche, de manière à la mettre en valeur et amplifier sa sacralité.

วัดชัยพระเกียรติ

Le Viharn, son bouddha sacré et ses peintures

พระเจ้า​ห้า​ตื้อ

Le bouddha de style Lanna nommé Phra Chao Ha Tue (พระเจ้า​ห้า​ตื้อ)

Le deuxième point d’intérêt de ce Viharn sont ses peintures murales, présentes sur le haut des murs latéraux.

Elles illustrent essentiellement le Vessantara Jataka, c’est-à-dire la vie antérieure du Bouddha Shakyamuni

Au-delà de leur sujet qui revient régulièrement sur les murs des temples du royaume, elles restent singulières par leur style sobre et peu coloré.2

Vessantara Jataka

Une scène du Vessantara Jataka, soit la vie antérieure du Bouddha

Wat Chai Phrakiat

peinture murale Chiang Mai

A côté de ce Viharn, vous trouvez le Chedi blanc de style Lanna, puis la discrète salle d’ordination, calfeutrée dans la végétation.

L’air de rien, cet Ubosot est atypique par son matériau de construction principal, à savoir des briques de latérite, une originalité à Chiang Mai.

stupa style Lanna

Le stupa de style Lanna

Wat Chai Phrakiat

La salle d’ordination discrète

Coordonnées GPS: N 18°47’19 E 98°59’9

  1. Source: http://culture.mome.co/watchaiphrakiat/
  2. Pour en apprendre davantage sur les peintures murales des temples de Chiang Mai, je ne peux que vous conseiller la thèse de Sebastien Tayac sur le sujet, intitulée : « La commande des peintures bouddhiques dans les monastères de la province de Chiang Mai »
Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดป่าแดงมหาวิหารวัดป่าแดด