Wat Thung O วัดทุ่งอ้อ

Entre rizières, villages resserrés et petites routes campagnardes, le Wat Thung O est un temple de village comme il en existe beaucoup au sud de Chiang Mai.

Ce monastère se distingue toutefois par la bonne préservation de son Viharn de style Lanna, avec sa base en brique recouverte d’enduit et sa partie supérieure en bois.

Sur l’extérieur, sur ses gables, on retrouve des ornements classiques pour un Viharn en bois, similaires à ceux du Wat Khun Khong Luang (วัดขุนคงหลวง), non loin de là.

Sculptures de bienvenue

Sculptures de bienvenue

Temple en bois et stupa

Le Viharn en bois et le stupa blanc

temple en bois

Ce Viharn est peu large, voire étroit

Fronton en bois sculpté en bas-relief

Si cela n’apparait pas évident de prime abord, une fois à l’intérieur de ce Viharn, on se sent à l’étroit, du moins plus qu’à l’accoutumé.

Malgré sa faible largeur, les deux rangées de colonnes habituelles sont ainsi présentes, augmentant par la même ce sentiment de rétrécissement.

S’il est étroit, ce Viharn reste long et profond. Il accueille une empreinte du Bouddha placée en son centre, un pupitre où a été disposé un joli bouddha debout puis, au fond, quelques bouddhas blancs alignés, dont le principal, logiquement surnommé Luang Po Khao (หลวงพ่อ​ขาว), soit le bouddha blanc.

Luang Po Khao (หลวงพ่อ​ขาว)

Luang Po Khao (หลวงพ่อ​ขาว), le bouddha blanc

Luang Po Khao (หลวงพ่อขาว)

Empreinte du Bouddha devant l'autel

Empreinte du Bouddha devant l’autel

Il est indiqué que ce bouddha blanc, ainsi que cet édifice en bois, seraient âgés de sept siècles, ce qui est théoriquement possible si l’on se fie à l’histoire de Chiang Mai et sa région.

Cependant, bien que cet Viharn apparaisse ancien et porte le poids des décennies passées, il a sans doute été restauré dans les dernières années, mais surtout dans le courant du XIXe ou début du XXe siècle.

Coordonnées GPS: N 18°38’38 E 98°55’14

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดท้าวคำวังวัดพระธาตุดอยน้อย