Prasat Khok Ngiu ปราสาทโคกงิ้ว

Au cœur de la campagne dans la province de Buriram, le Wat Khok Ngiu (วัดโคกงิ้ว) accueille à l’arrière de son enceinte un temple khmer du XIII siècle, lui-même bordé par une forêt au nord et des rizières à l’ouest.

Prasat Khok Ngiu

Nommé Prasat Khok Ngiu, ces vestiges bouddhistes datent du règne de Jayavarnam VII. Les lieux étaient autrefois une chapelle d’hôpital, un ārogyasālā en sanskrit.

Le souverain Jayavarnam VII, un bouddhiste convaincu contrairement à ces prédécesseurs, en fit construire 102 dans son empire, dont un certain nombre dans la région Isan.

Pour information, vous pouvez retrouver certaines de ces chapelles d’hôpitaux en Thaïlande via le mot-clé « ārogyasālā », au bas de cette page, sous la carte.

Comme souvent pour un tel sanctuaire, le Prasat est entouré d’un mur d’enceinte dont l’unique entrée pointe globalement vers l’est.

Prasat Khok Ngiu

Le mur d’enceinte, le Prasat et un petit Viharn ont tous été édifiés en bloc de latérite, très sombres pour l’occasion, et seuls les chambranles des portes et les fenêtres sont en grès.

Si certaines de ces chapelles d’hôpitaux sont toujours en bonne condition, celle-ci semble sur le point de s’écrouler.

Sans les appuis en fer pour soutenir les portes et les murs, nul doute que ce temple ne résisterait pas longtemps au poids de son ancienneté.

Malgré ce péril imminent, le Prasat fait toujours office de sanctuaire pour les villageois et les rares visiteurs de ces vestiges presque oubliés.

Prasat Khok Ngiu

ปราสาทโคกงิ้ว

Tour-sanctuaire

Prasat Khok Ngiu

Prasat Khok Ngiu

Prasat Khok Ngiu

Coordonnées GPS: N 14°27’48 E102°43’41

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดบ้านตาเสา