Wat Thip Wari Wihan วัดทิพย์วารีวิหาร

Le Wat Thip Wari Wihan, aussi prononcé et orthographié Wat Thipphaya Wari Wihan (วัดทิพยวารีวิหาร), est l’un des plus beaux secrets de Bangkok.

Vous êtes peut-être déjà passés devant mais ne l’avez pas distingué tant il est discret.

Proche de Chinatown, il est situé dans une ruelle bondée de marchands.

Vers le milieu de la rue, au point GPS indiqué plus bas, il se reconnait à ses murs verdâtres et un porche monumental. Le temple à proprement parler se situe à l’étage.

Wat Thip Wari Wihan

Entrée du temple depuis la rue

En haut des escaliers, vous arrivez directement face au pavillon principal.

En observant les lieux, vous l’aurez vite compris, vous n’êtes pas dans un monastère de bouddhisme thaï, comme la majorité dans le royaume, mais un temple de bouddhisme chinois, appartenant donc au courant mahāyāna, ultra minoritaire en Thaïlande.

Sur ce parvis aménagé pour que les fidèles puissent prier et déposer leurs baguettes d’encens, les décorations colorées sont superbes.

Wat Thip Wari Wihan

Plafond coloré

Wat Thip Wari Wihan

Entrée du Viharn

Comme il est de rigueur dans les temples chinois, le Viharn accueille trois bouddhas placés côte à côte, alors que des bodhisattvas sont alignés sur les deux côtés de la pièce, derrière des vitres.

วัดทิพยวารีวิหาร

Temple chinois Bangkok

Plafond verdatre

Sur le côté gauche depuis l’entrée du Viharn, vous trouvez d’autres divinités regroupées dans des sanctuaires surchargés.

Ici encore, dans cette vaste salle au plafond élevé, les ornements, les couleurs, l’odeur de l’encens, l’écriture chinoise, tout est superbe et apaisant.

Au Wat Thip Wari Wihan, vous êtes hors du temps et loin de l’agitation de la ville, ce qui explique en parti pourquoi ce temple est assidument fréquenté.

Coordonnées GPS: N 13°44’46 E100°29’55

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดสุวรรณประสิทธิ์วัดแก้วแจ่มฟ้า