Wat Wiset Kan วัดวิเศษการ

A Bangkok, tout proche du Wat Amarin Tharama Worawiharn (วัดอมรินทรารามวรวิหาร), de l’hôpital Siriraj et du marché animé de Wang Lang (ตลาดวังหลัง), le Wat Wiset Kan est un minuscule monastère calfeutré au milieu d’un vieux quartier résidentiel bordé par deux boulevards animés, typique de la rive de Thonburi.

Son principal intérêt est son Ubosot original, principalement ses décorations extérieures et le contour de ses fenêtres, prenant ici la forme de fleurs de lotus dorées liées les unes aux autres. Tel un souffle, elles semblent jaillir de vases en céramique installés sur chaque bordure.

Outre ces vases et les ornements sur le haut de chaque fenêtre, on retrouve la céramique sur les deux gables de l’édifice en compagnie de motifs floraux en stuc.

Ciel et gable

Ornements des fenêtres

Ornements des fenêtres

Juste à côté, le Viharn rectiligne, bien que d’un style différent, est lui doté d’un certain charme vintage avec sa couleur blanche et ses portes et fenêtres rouges.

Deux fenêtres rouges

Deux fenêtres rouges

L’espace disponible pour le Wat Wiset Kan étant si réduit que l’arbre de la Bodhi, c’est-à-dire l’arbre symbolisant l’endroit où le Bouddha a atteint l’Éveil, est ici factice.

Sur la façade arrière de l’Ubosot, vous découvrirez ainsi un arbre de la Bodhi en haut-relief avec ses multiples branches dorées faisant face au Chedi du temple.

Arbre de la Bodhi doré

Arbre de la Bodhi doré

Coordonnées GPS: N 13°45’22 E 100°28’57

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดอมรินทรารามวรวิหารวัดเศวตฉัตรวรวิหาร