Wihan Phra Mongkhon Bophit วิหารพระมงคลบพิตร

Le Wihan Phra Mongkhon Bophit est l’un des monuments incontournables à Ayutthaya. Il est aussi orthographié Wihan Phra Mongkhol Bophit ou Viharn Phra Mongkhol Bophit.

Le Wihan Phra Mongkhon Bophit n’est pas un monastère actif, mais un édifice religieux indépendant.

Idéalement, il est à visiter au même moment que le Wat Phra Si Sanphet (วัดพระศรีสรรเพชญ์) car on peut accéder aux deux temples depuis une allée couverte. Elle fait office de marché pour y faire ses emplettes.

Comme son nom l’indique, le Wihan Phra Mongkhon Bophit se compose d’un seul et unique Viharn, ou Wihan. Quelques vestiges mineurs se trouvent aussi près du bâtiment.

Vestige isolé à proximité

Grand Viharn observé depuis le Wat Phra Si Sanphet

Wihan Phra Mongkhon Bophit

Wihan Phra Mongkhon Bophit (วิหารพระมงคลบพิตร)

Grandiose par son allure qui renvoie à l’architecture de la période Ayutthaya, ce Viharn abrite un bouddha géant. Il attire des centaines de bouddhistes et curieux chaque jour.

Nommé Phra Mongkhon Bophit (พระมงคลบพิตร), le bouddha mesure douze de mètres de haut sans prendre en compte son socle.

Phra Mongkhon Bophit (พระมงคลบพิตร)

Le temple est très fréquenté chaque jour

Une histoire à rebondissement

Si Phra Mongkhon Bophit rayonne sur la salle par sa couleur dorée et son envergure, il n’en a pas toujours été ainsi.

Il fut à l’origine coulé en bronze, entre les années 1488 et 1602 précise un panneau informatif.

À l’époque, il était situé plus à l’est, avant d’être déménagé à son emplacement actuel sous le règne du roi Songtham (สมเด็จพระเจ้าทรงธรรม), au début du XVIIe siècle.

Il fut alors abrité sous un Montop, mais la foudre le frappa. L’édifice fut alors reconverti en Viharn et le bouddha fut restauré au début du XVIIIe siècle.

Quelques décennies plus tard, à la suite du saccage d’Ayutthaya en 1767, seul son corps endommagé subsistait au milieu des décombres. Des photos prises au début du XXe siècle témoignent de son apparence délabrée.1

Phra Mongkhon Bophit et le Viharn furent restaurés dans les années 50. Les derniers travaux ont eu lieu en 2016. Les photos datent de 2018.

Phra Mongkhon Bophit

Si Phra Mongkhon Bophit est l’un des bouddhas les plus importants de Thaïlande, il le doit autant à ses dimensions, son matériau (bronze), qu’à son caractère immuable malgré les sinistres et les guerres.

S’il fut endommagé à plusieurs reprises, si son existence même fut mise à mal, il s’est toujours relevé, à l’image de la Thaïlande, raison de son caractère sacré.

Abrité dans son magnifique Viharn, Phra Mongkhon Bophit n’a jamais été aussi resplendissant qu’au XXIe siècle.

Wihan Phra Mongkhon Bophit

Trouvaille dans l’épaule

Lors d’excavations réalisées au XXe siècle, les chercheurs auscultèrent Phra Mongkhon Bophit jusqu’à découvrir une série de statues. Elles étaient disposées dans son épaule gauche.

Certains de ces bouddhas sont dorénavant exposés au musée national Chao Sam Phraya, à quelques centaines de mètres du temple. En voici quelques-uns en photo ci-dessous.

Coordonnées GPS : N 14°21’17 E100°33’29

  1. Pour quelques clichés datant du début du XXe siècle, veuillez cliquer ici
Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดหน้าพระเมรุวัดมเหยงคณ์