Wat Burapharam Ubon Ratchathani วัดบูรพาราม อุบลราชธานี

Disposé sur plusieurs hectares boisés à l’est du centre-ville, tout près du Wat Si Pradu (วัดศรีประดู่), le Wat Burapharam, ou plus simplement Wat Burapha (วัดบูรพา), est un monastère d’importance à Ubon Ratchathani.

Ce monastère a vu le jour au tournant du XXe siècle, pour honorer la mémoire du bonze Phra Ajarn Sita Sayaseno (พระอาจารย์สีทา ชยเสโน), un maître (Ajarn) de la méditation.

A l’époque, les lieux ont d’ailleurs accueilli pour méditer deux moines célèbres dans toute la Thaïlande, à savoir Luang Pu Man (หลวงปู่มั่น) et Luang Pu Sao (หลวงปู่เสาร์), ce dernier basé au Wat Liab (วัดเลียบ).

De nos jours, ce temple, bénéficiant toujours d’une grande tranquillité, s’est largement modernisé, comme en témoigne l’Ubosot et un gigantesque Viharn qui le jouxte.

Il existe néanmoins quelques vestiges des origines du monastère, prenant notamment la forme d’un Sim (สิม) en ruine, mais aujourd’hui partiellement restauré et recouvert d’un toit moderne.

Wat Burapharam

Intérieur du Sim

le Bouddha protégé par Mucalinda

Le plus intéressant reste peut-être les deux bibliothèques, appelées Ho Trai (หอไตร), qui servaient, du moins à l’époque, à entreposer les manuscrits du canon du bouddhisme theravada en langue pali, le Tripitaka (พระไตรปิฎก).

Similaire par leur apparence, voire jumeaux, ces deux édifices en bois, perchés sur pilotis, sont finement décorés.

Ho Trai (หอไตร)

Ho Trai (หอไตร), les deux bibliothèques sur pilotis

Il existe aussi dans l’enceinte du Wat Burapharam une charmante Kuti (กุฏิ), c’est-à-dire une habitation en bois. Bien que moderne, elle reflète le style historique des maisons thaïes en teck. A l’intérieur, vous découvrirez essentiellement un sanctuaire et différentes statues qui se mélangent à la végétation.

Wat Burapharam

Entrée du pavillon en teck

Wat Burapharam

Coordonnées GPS: N 15°13’53 E 104°52’27

 

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดกุดชมภูวัดศรีประดู่