Wat Thai Watthanaram วัดไทยวัฒนาราม

Le Wat Thai Watthanaram est situé à Mae Sot (แม่สอด) dans la province de Tak, à quelques hectomètres de la frontière avec la Birmanie, plus spécifiquement l’État karen.

Ce monastère fut fondé par des Shans au XIXe siècle mais la majorité des édifices datent du XXe siècle. Conséquence logique, ses influences artistiques et architecturales sont davantage empruntées à la Birmanie qu’à la Thaïlande.

Beaucoup de citoyens du Myanmar traversant la frontière ou vivant à Mae Sot visitent d’ailleurs le Wat Thai Watthanaram.

Depuis le parking, une allée protégée par deux lions mène jusqu’à un pavillon doré. Il scintille aux rayons du soleil.

L’allée est aussi délimitée par des couples de cygnes dorés (Hong Khu Si Thong – หงส์คู่สีทอง). Le cygne, ou Hamsa, est le symbole du peuple môn.

Le Chedi rappelle quant à lui la pagode Shwedagon. Il est bordé par un pavillon abritant à priori une réplique du bouddha Mahamuni (พระพุทธมหามุนี), l’un des images du Bouddha les plus sacrées de Birmanie. L’édifice était cependant fermé à mon passage.

Wat Thai Watthanaram

วัดไทยวัฒนาราม

Bouddha allongé

Le complexe est délimité au nord par une galerie présentant un alignement de bouddhas de style birman.

Wat Thai Watthanaram

Dans le prolongement, un immense bouddha allongé repose sous un pavillon ouvert. Il est long d’une quarantaine de mètres environ.

Wat Thai Watthanaram

Par ses traits du visage et ses couleurs, il s’agit d’une réplique du bouddha du temple Chauk-htat-gyi Buddha, un monastère important à Rangoun (Yangon).

Ce bouddha couché est le plus long de la province de Tak. C’est aussi l’un des rares bouddhas de style birman d’une telle envergure en Thaïlande.

Coordonnées GPS : N 16°41’52 E 98°31’42

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดพระบรมธาตุบ้านตาก