Wat Rat Rangsan วัดราษฎร์รังสรรค์

Premier temple à Ban Kachao lorsqu’on débarque de Bangkok depuis l’embarcadère du Wat Khlong Toei Nok (วัดคลองเตยนอก), le Wat Rat Rangsan surprend d’abord par son Ubosot perché, trônant à près de dix mètres de haut.

Au second coup d’œil, on s’aperçoit qu’il a été coupé au niveau de sa base afin d’être rehaussé. Le quartier de Ban Kachao (บางกะเจ้า) se trouvant être une presqu’île entourée par le fleuve Chao Phraya, les inondations et les montées des eaux sont courantes.

En choisissant de le surélever drastiquement, les moines ont donc pris une décision radicale pour ne plus avoir les pieds dans l’eau.

Wat Rat Rangsan

La salle d’ordination surélevée

Wat Rat Rangsan

Par ailleurs, sur place, à la suite de l’Ubosot, un chemin surélevé vous plonge directement dans la nature la plus sauvage de Bang Kachao, un mélange entre marais, jungle et vergers.

L’ambiance est alors apaisante et humide, et permet surtout de comprendre pourquoi rehausser l’Ubosot fut une décision pertinente pour l’avenir.

Ban Kachao

Chemin à la suite du temple s’enfonçant dans la nature

Le Wat Rang Rangsan a également le privilège d’accueillir dans un Viharn discret un bouddha sacré et atypique.

Nommé Luang Po Yai Nimit Samkalo (หลวงพ่อ​ใหญ่​นิมิต​สัมกโท), il trône sur une estrade dans cette pièce à la décoration soignée. Outre son ancienneté supposé, l’originalité de cette statue est de porter des lunettes.

En guise d’offrandes et de croyances, certains visiteurs n’hésitent pas à lui offrir leur propre paire de lunettes, qui finissent par s’accumuler sur le socle de la statue, amplifiant alors sa renommé et sa sacralité.

Wat Nat Rangsan

Le Viharn et son bouddha sacré

Luang Po Yai Nimit Samkalo (หลวงพ่อ​ใหญ่​นิมิต​สัมกโท)

Ce bouddha sacré se nomme Luang Po Yai Nimit Samkalo (หลวงพ่อ​ใหญ่​นิมิต​สัมกโท)

bouddha à lunette

Coordonnées GPS: N 13°41’19 E100°33’49

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดคลองชวดลากข้าว