Wat Huai Khen วัดห้วยเขน

Ayant fêté son premier siècle d’existence en 2017, l’Ubosot du Wat Huai Khen, dans la province de Phichit, fait parti depuis 1997 des temples protégés par le département des Beaux-arts, une reconnaissance prestigieuse.

Cet Ubosot, délimité par un mur d’enceinte plus bas que le sol actuel du complexe, fut ainsi édifié en 1917, lors du règne de Vajiravudh, ou Rama VI, sixième monarque de la dynastie Chakri. Il a régné entre 1910 et 1925.

Ubosot moderne

Wat Huai Khen

Ancien Ubosot, édifié en 1917

Si cet édifice était malheureusement fermé à double tour lors d’une visite en milieu de semaine, il faut savoir qu’à l’intérieur subsistent toujours des fresques datant de cette époque.Une fenêtre entrouverte permettait de les apercevoir de l’extérieur.

D’après le panneau informatif, elles dépeignent essentiellement la vie de Phra Malaï (พระมาลัย), un bonze qui a force de mérite et de dévotions est devenu un saint bouddhiste.

Ces peintures illustrent également les dix anciennes vies du Bouddha Shakyamuni, connues sous le nom de Totchatchadok en thaïlandais (ทศชาติ​ชาดก).

Si comme moi vous trouvez porte close, vous pourrez toujours vous consoler en observant les magnifiques bas et hauts-reliefs de cet Ubosot. On les retrouve au dessus des fenêtres, mais également sur les deux frontons de l’édifice.

Principalement sur fond bleu agrémenté de quelques pierres brillantes, ces sculptures illustrent autant des scènes inspirées de la nature que des instants de la vie du Bouddha.

วัดห้วยเขน

Hauts et bas-reliefs du fronton

Wat Huai Khen

Haut-relief au dessus d’une fenêtre

Bon à savoir, le Wat Huai Khen est situé à quelques kilomètres du Wat Sukhumaram (วัดสุขุมาราม) et son immense bouddha allongé, un détour conseillé si vous veniez à vous aventurer dans les environs.

Coordonnées GPS: N 16°1’43 E100°28’28

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดมหาธาตุ พิจิตร