Wat Si Thep Pradittharam วัดศรีเทพประดิษฐาราม

Le Wat Si Thep Pradittharam est peut-être bien le plus beau temple de la ville de Nakhon Phanom.

Fondé en 1859, il est positionné en retrait du boulevard bordant le fleuve Mékong, non loin de quelques temples majeurs de l’agglomération, comme le Wat Mahathat (วัดมหาธาตุ) et le Wat Phra In Plaeng (วัดพระอินทร์แปลง).

Isolé par un mur d’enceinte, l’Ubosot est entouré par des personnages exécutant le geste de bienvenue et de respect, un Waï (ไหว้).

วัดศรีเทพประดิษฐาราม

Classique par son extérieur, l’intérieur en revanche vaut le coup d’œil.

Cette salle doit son charme à son tapis coloré, son plafond rouge, à ses peintures murales, et à son bouddha en bronze.

Les peintures, sous formes de tableaux, dépeignent la vie de Siddhartha Gautama. Le récit débute avant sa naissance et se prolonge après son décès.

Plus de 100 scènes sont représentées ! Elles sont passionnantes à observer car beaucoup illustrent des moments de la vie du Bouddha rarement dépeints dans d’autres temples.

De plus, l’artiste ou les artistes ont appliqué leur touche personnelle et semblent avoir transporté la vie du Bouddha dans le monde siamois, comme en témoigne les décors et les habits des protagonistes.

Les peintures racontent la vie du Bouddha

De style Lan Xang

L’autre aspect remarquable de l’Ubosot est son bouddha en bronze.

Nommé Luang Po Phra Saeng (หลวงพ่อพระแสง), ou Phra Saeng (พระแสง), la croyance voudrait qu’il ait été confectionné au XVIe siècle, au même moment que Phra Sai (พระใส), le célèbre bouddha de Nong Khai.

Même s’ils n’ont sans doute pas été réalisés à la même période, Phra Saeng est un cousin de Phra Sai. Ces deux bouddhas partagent en effet la physionomie des bouddhas de style Lan Xang.

Wat Si Thep Pradittharam

Luang Po Phra Saeng (หลวงพ่อพระแสง)

Dans le prolongement de l’Ubosot se trouve un stupa doré de forme circulaire. Il abrite les reliques de Luang Pu Chan (หลวงปู่จันทร์), l’ancien abbé en chef du monastère.

Un musée lui ait aussi dédié alors que sa résidence a été préservée. Bâtie aux alentours des années 1920, son style est inspiré par l’architecture coloniale.

Wat Si Thep Pradittharam

Résidence centenaire de l’ancien abbé en chef

Coordonnées GPS : N 17°23’46 E104°47’19

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดพระอินทร์แปลง